FLASH
Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours | F. Hollande : « la France ne sera pas un pays où l’on trouve des campements » – donc on trouvera des campements | Ted Cruz annonce qu’il va voter pour Donald Trump | A 2 jours du premier débat, Clinton est en tête dans tous les Etats dont elle a besoin pour gagner | 1 954 mineurs ont été signalés pour leur radicalisation islamiste, soit + 121% depuis janvier | Yahoo! confirme le piratage de 500 millions de comptes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 décembre 2013

 

Mossad-4

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Quelles sont les méthodes de sélection des candidats potentiels au métier d’agent secret ? Sur son site Internet, le Mossad se définit comme Service secret de Renseignements d’Israël, en anglais, Israël Secret Intelligence Service, Isis (extraits adaptés et complétés ; voir les liens vers les sources en bas de page).

Le Mossad, alias Isis, présente sa mission comme la collecte d’informations, l’analyse de renseignements et l’accomplissement d’opérations secrètes spéciales hors des frontières d’Israël. Le site encourage le public, tant en Israël qu’à l’étranger, à poser sa candidature pour des emplois dans des spécialités variées : graphiste, logisticien, informaticien, mais aussi spécialiste de langues étrangères, en particulier le perse et l’arabe.

Il apparaît clairement que l’étape cruciale du recrutement réside dans une sélection judicieuse des candidats potentiels. Le premier examen approfondi des individus vise à établir s’ils conviendront pour les missions qui leur seront assignées, et, surtout, s’ils ne risquent pas de saboter leur travail ou de commettre des bourdes susceptibles de porter atteinte aux intérêts nationaux d’Israël.

L’objectif ultime est de s’assurer qu’ils resteront loyaux envers l’organisation. Les emplois proposés sont présentés avec force superlatifs : « Le poste qui changera votre vie ! » ou « Le travail de vos rêves ! ». C’est de bonne guerre. Tous les services de renseignement recrutent ainsi. Et puis, le Mossad ne va tout de même pas recruter avec un slogan tel que « Pourrissez-vous la vie en nous rejoignant ! »…

Voici un exemple de poste dans le domaine des missions spéciales : le candidat aura l’opportunité de créer une réalité dans laquelle il jouera le rôle central. En fait, cette présentation correspond à la description d’un emploi de Katsa, acronyme hébraïque pour « officier de collecte ».

Dans d’autres services de renseignements, on appelle cela « contact ». En dépit de son image à l’étranger, qui veut que l’organisation assure surtout la liquidation d’ennemis, le Mossad est loin de se limiter à cette activité.

Durant ses plus de soixante ans d’existence, il n’a été impliqué que dans une quarantaine de liquidations ciblées de terroristes, spécialistes du nucléaire dans des pays à régimes génocidaires ou criminels nazis contre l’humanité. Son activité consiste surtout au recueil et à l’analyse d’informations. Le Katsa joue un rôle essentiel au sein du Mossad. Il est même indispensable.

Le Katsa, c’est la tête de pont du Mossad sur le terrain. Avec l’aide de spécialistes basés au quartier général, le Katsa est chargé de repérer, d’approcher, de recruter, d’entraîner, de défendre et d’assister au jour le jour l’agent chargé de procurer les renseignements. Cet agent appartient au département que l’on appelle le Tsomet (« carrefour »).

Autre département du Mossad, le Keshet (« arc ») a pour rôle de surveiller les cibles autant que de s’infiltrer dans les lieux qui intéressent l’agence. Enfin, le troisième département, le Césarée, est responsable de la survie des agents du Mossad sur le terrain.

Ce sont ces derniers qui s’infiltrent dans des pays ennemis, comme la Syrie, le Liban (Hezbollistan…), ou, le plus dangereux, l’Iran. L’une des unités du Césarée est le Kidon (« baïonnette »), qui mène les opérations les plus délicates nécessitant entre autre un recours à la force.

L’une des grandes fonctions du site Internet Israël Secret Intelligence Service, le site du Mossad, est d’élargir le réseau de candidats potentiels (voir le deuxième lien en bas de page). Avant sa création, il y a quinze ans, on exploitait seulement le réseau des anciens : on recherchait des candidats parmi les anciens militaires ou dans la communauté du renseignement en utilisant le système des recommandations personnelles. Depuis, le mode de recrutement s’est grandement amélioré (fin des extraits adaptés et complétés ; voir les liens vers les sources en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.mossad.gov.il/Eng/AboutUs.aspx

https://www.mossad.gov.il/Eng/recruit/Register/Explanations.aspx

http://israelspy.com/how-does-the-mossad-recruit-yes-theres-a-website-for-that-and-there-are-flaws/

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz