FLASH
Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 décembre 2013

Hope-and-Change

Il avait été arrêté en plein bureau politique, lundi. L’influent Jang Song-thaek, l’oncle du numéro un nord-coréen Kim Jong-un, avait été arrêté en début de semaine pendant la réunion du bureau politique. Jeudi 12 septembre, il a été exécuté.

Exécuté après un procès juste et équitable façon communiste, cela ne suffisait pas, il fallait aussi l’humilier. Ainsi a-t-il été traité de « traître », de « méprisable pourriture humaine » d’être « pire qu’un chien », révèle le Washington Post.

Selon plusieurs analystes, l’exécution de Jang permet au dictateur de terrifier les cadres de son parti ainsi que les dignitaires de l’armée, et de les coincer dans la soumission envers le leader. Le risque, en revanche, serait de stimuler une révolte des lieutenants de Kim qui craignent de perdre ses faveurs.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Nous sommes en territoire inconnu » a déclaré Andrei Lankov, expert des affaires nord coréennes à l’université de Séoul. “Kim Jong Un a changé la règle du jeu. Il est prêt à exécuter les leaders qui l’entourent, et à l’annoncer publiquement. Derrière cela, je vois son caractère. Il me paraît beaucoup plus cruel que son père. Kim Jong Un est plus enclin à tuer, et il semble plus impulsif et plus émotionnel.”

La Corée du Nord est un régime communiste. Elle applique l’idéologie que prônent le Front de Gauche, le Parti communiste français et les Verts, avec qui le Parti Socialiste noue ses plus fraternelles alliances.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

washingtonpost.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz