FLASH
[24/04/2017] 29 personnes en garde à vue, 6 policiers et 3 manifestants blessés dans les manifestations hier à Paris  |  Israël attentat : une colon arabe palestinienne a poignardé une soldate dans le dos – la pourriture a été neutralisée  |  [23/04/2017] Paris Incidents en cours entre Bastille et République. Nombreuses dégradations islamo-gauchistes. CRS déployés  |  Paris : au moins une voiture a été incendiée près de la place de la Bastille  |  L’aviation israélienne serait en train de frapper la Syrie  |  Israël : le terroriste arabe palestinien, 17 ans, a été arrêté  |  Israël : attentat terroriste, un arabe a poignardé 4 personnes à Tel Aviv  |  Israël : un homme de 40 ans a été poignardé – il est dans un état stationnaire  |  L’attentat du métro de St Petersbourg a été financé par un groupe terroriste turc, d’après le tribunal de Moscou  |  L’aviation israélienne a bombardé une position militaire syrienne, 3 morts  |  [22/04/2017] Allemagne : quelques milliers de terroristes Taliban pourraient être infiltrés parmi les réfugiés  |  Ireland, Dublin – Easons sur O’Connell Street évacué en raison d’une alerte à la bombe  |  Suisse (Bâle) : Deux jeunes filles poignardées par un Nord-Africain  |  Paris Gare du Nord: attaque au couteau. Suspect neutralisé  |  Liban : l’armée tue un combattant de l’Etat islamique à la frontière syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 décembre 2013

bedouin negev

L’AFP n’est pas intéressée à mentionner qu’en raison des intempéries, l’armée israélienne a assisté deux ambulances palestiniennes bloquées par la neige près de Hébron, et a sauvé un véhicule d’urgence du Croissant-Rouge pris au piège par la neige près de Ramallah.

L’AFP n’a pas non plus jugé utile de dire qu’en raison du froid exceptionnel, Israël a transféré d’urgence à Gaza 1,2 million de litres d’essence, dont 800 000 litres de diesel et 400 000 litres pour la centrale électrique de Gaza, et 200 tonnes de gaz domestique.

Pourtant l’AFP ne manque jamais une occasion de décerner des satisfecit aux actions humanitaires.

L’agence française n’a pas jugé utile de mentionner ces deux faits, car ils montrent Israël sous un angle qui contredit le discours diabolisant de la presse française.

En revanche, l’AFP n’a pas manqué de faire accoucher une souris d’un éléphant, et a fabriqué une affaire d’expulsion « inhumaine » de bédouins du Negev qui n’existe pas. « Les Bédouins d’Oum al-Heiran sont menacés d’expulsion pour laisser place à deux villes nouvelles israéliennes » dit la dépêche, alors qu’il s’agit de villes nouvelles construites pour les bédouins.

L’AFP, qui ne rougit de rien, a même fait dire à un bédouin : « Je suis né ici, c’est ma maison et c’est tout ce que je connais », alors que les bédouins sont nomades de tradition et n’ont pas d’attachement à la terre – et avant Israël, ils n’ont jamais eu, ni vécu dans des maisons, mais sous des tentes.

Passablement irrité par ces mensonges, un diplomate bédouin israélien a réagit à cette propagande de l’AFP amplifiée par Eamonn McCann, un journaliste activiste irlandais, qui n’hésite pas à parler « d’épuration ethnique des bédouins par Israël ».

Voici sa mise au point publiée dans dans le Irish Times1, et qui vaut pour l’AFP et les journalistes tentés par la désinformation systématique concernant Israël :

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

[message_box title= » » color= »blue »]

Eamonn McCann a lancé une diatribe contre Israël basée sur des faits erronés et des mensonges. En tant que bédouin (et diplomate israélien), je pense être en position de comprendre le sujet un peu mieux que McCann.

A l’origine, nous, bédouins, sommes une tribu de bergers nomades, avec des liens familiaux et des valeurs très particuliers, et nous avons entrepris un processus de modernisation il y a 100 ans, avant qu’Israël soit établi.

Aujourd’hui, il y a deux communautés bédouines en Israël : la première, qui comprend environ 200,000 personnes, vit dans le désert du Negev au sud d’Israël. La seconde, environ 45,000 personnes, vit en Galilée, au nord.

Tandis que la communauté du nord est considérée comme organisée, éduquée, sédentaire et mieux intégrée dans la société israélienne moderne, la communauté du Negev traverse toujours une période de transition difficile. C’est un groupe très conservateur pour qui l’acceptation du modernisme israélien est un vrai challenge, un processus qui prend énormément de temps.

Depuis qu’Israël a été établi il y a 65 ans, plusieurs gouvernements israéliens ont tenté d’aider les bédouins à adopter un style de vie moderne, en leur apportant un enseignement gratuit, des infrastructures, des soins médicaux et la sécurité sociale.

Mais la conjonction du manque de développement industriel et d’infrastructures du désert du Negev, et la structure tribale de la communauté bédouine (et son taux de naissance très important), ont conduit au fil du temps au besoin urgent de développement socio-économique pour stabiliser l’implantation des bédouins.

Pour que cela réussisse, les leaders de la communauté et le gouvernement doivent communiquer. Est ce que cela a été fait à la perfection ? Non. Est-ce que cela a été fait aussi bien que pour les villes juives ? Probablement pas. Mais vu les circonstances, je pense qu’ils ont fait de leur mieux.

Le principal grief de la communauté ne concerne pas la propriété foncière (le style de vie nomade des bédouins ne permet pas de posséder des terres !), mais plutôt les procédures pour installer environ 90,000 bédouins qui vivent dans des villages « non reconnus ».

Le gouvernement israélien propose d’établir des villages qui respectent le code de l’urbanisme et la règlementation pour environ 60,000 résidents, sur les lieux où ils se trouvent, et le reste, soit environ 30,000 personnes, devront se déplacer dans les nouveaux villages voisins, qui leur donneront accès à une meilleure infrastructure et des services municipaux.

On est très loin d’un « nettoyage ethnique des bédouins du Negev » comme dit McCann.

McCann parle des israéliens en général – et non ceux de la West bank (Judée et Samarie) – comme des colons, ce qui suppose qu’il considère la totalité de l’Etat d’Israël comme illégitime.

Pour terminer sur une note personnelle, jusqu’à l’âge de 8 ans, nous bédouins de ma communauté de Galilée vivions dans des tentes. Maintenant, la plupart des bédouins vivent dans des maisons en dur, vont au collège, ont des positions au gouvernement, et plus encore …

Cordialement votre,
Ishmael Khaldi,
Conseiller aux affaires civiles,
Ambassade d’Israël,
Palace Green, Londres,
Grande Bretagne.

[/message_box]

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

1 http://www.irishtimes.com/debate/letters/resettlement-plan-in-the-negev-1.1624476

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz