FLASH
[26/07/2017] Hier, un terroriste musulman (tous les terroristes sont-ils musulmans ?) a attaqué un policier avec un couteau dans l’enclave Espagnole de Melilla et a hurlé Allahou akbar  |  Trump: « après consultation de mes généraux, les transsexuels ne serviront à aucun poste de l’armée US » : le bon sens revient !  |  Afghanistan : 100 morts lors d’un bataille contre des talibans à Kandahar  |  La Cour européenne de justice – souvent sollicitée pour cela – décide de laisser le Hamas dans la liste des organisations terroristes  |  Villeurbanne (France) : 1 islamiste armé d’un couteau et d’un coran s’est jeté sur des policiers – mais l’islam n’a rien à voir avec ça LOL  |  [25/07/2017] Préoccupation des Américains: la loi sur la Santé (35%), emploi terrorisme, immigration. De quoi parlent les médias ? Du dossier russe!  |  Le cabinet de sécurité israélien a voté le retrait des détecteurs de métaux, remplacés par des « caméras intelligentes »  |  [24/07/2017] Pourquoi les féministes ne fêtent la nomination de @SarahHuckabee porte-parole de Trump? Obama n’a jamais mis de femme à ce poste  |  Mont du Temple: Israël proposé une alternative aux détecteurs de métaux: des caméras avec logiciel de reconnaissance faciale de terroristes  |  Pakistan : attentat musulman sur un marché de Lahore, au moins 26 morts et 53 blessés  |  Suède : 4 violeurs sont recherchés à Östersund – tous sont des migrants – aucune ONG ne se sent concernée  |  Suisse, Schaffhausen: attaque à la tronçonneuse, 5 blessés, une partie de la ville est bouclée, police et ambulances sur place  |  Paris : Un policier ouvre le feu sur une voiture qui lui fonçait dessus, tôt ce matin, dans le 19e arr. de la ville lumière  |  France : 84 milliards, c’est le coût budgétaire de l’immigration selon le rapport Posokhow  |  Les pays d’Afrique de l’Ouest veulent limiter à trois le nombre d’enfants par femme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 15 décembre 2013

3529263_5_41b4_sur-le-tarmac-de-l-aeroport-m-poko-de-bangui_af68a1eb17639db5609bf9b3f6461b64

Le Parisien révèle en exclusivité que lors de son escale en Centrafrique au retour de l’hommage à Nelson Mandela, François Hollande a échappé à un attentat terroriste.

Mardi soir, 19h15 le Falcon 7X présidentiel se pose à l’aéroport M’Poko de Bangui.

Dans l’avion se trouvent François Hollande, Laurent Fabius, Valérie Trierweiler, Benoît Puga, Hélène Le Gal (Madame Afrique de l’Elysée), une conseillère com, un photographe, la chef du GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la République) Sophie Hatt, ainsi qu’un officier qu’on appelle le Siège, chargé de porter la valise de protection en kevlar.

70 islamistes armés se plantent devant l’avion

Dans la « zone VIP » de la base militaire, François Hollande s’entretient avec Michel Djotodia, « président » non élu, imposé en mars en remplacement du président Bozizé chassé par la milice islamiste, les Séléka, qui en ce moment même massacrent les chrétiens, et sèment la terreur.

« Djotodia était en panique de rencontrer Hollande. Il avait peur qu’il lui demande de dégager », indique Le Paris. Hollande exige des élections d’ici un an, mais lui fait savoir qu’il restera en fonctions d’ici là. (Je suppose que c’est la non ingérance façon socialiste.)

Soudain, deux 4 x 4 et cinq pick-up arrivés de nulle part, transportant environ 70 islamistes se plantent devant le falcon. Les islamistes sortent des pick-up, kalachnikovs à la main. La scène se passe à deux pas d’un camp militaire français, qui n’ont rien vu venir.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Ça a été la panique du côté des forces spéciales qui protègent l’appareil », témoigne une source locale.

Hollande n’est qu’à quelques dizaines de mètres…

Un général soudanais de la Séléka sort d’un des véhicules, et après une courte discussion, ordonne aux terroristes de remonter dans les véhicules et de quitter les lieux.

La scène a duré cinq minutes. « Ça a été très, très tendu », avoue-t-on à l’Elysée.

A Bangui, Hollande est passé à côté d’un drame… et il n’a rien vu. Lorsqu’il quitte le « pavillon présidentiel », les Séléka sont déjà repartis.

Interrogé ce dimanche au Grand-Rendez-Vous Europe1 sur l’incident, Laurent Fabius a déclaré que « nous avons passé une partie de la nuit à Bangui et je n’ai absolument pas entendu parler de ça. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.leparisien.fr/politique/securite-hollande-et-l-incident-secret-de-bangui-15-12-2013-3410653.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz