FLASH
[25/04/2017] Henri Guaino : “Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron”  |  Ivan Rioufol: « Prouesse technique : Hollande votera pour son hologramme Macron »  |  Espagne, Barcelone : sur informations des renseignements belges, la police arrête 12 jihadistes musulmans  |  Israël a frappé une position militaire syrienne près de Quneitra  |  [24/04/2017] Marine Le Pen se met « en congé » de la présidence du Front national  |  Résultats en voix : Macron 8 657 326, Le Pen 7 679 493, Fillon 7 213 797, Mélenchon 7 060 885, Hamon 2 291 565  |  Élysée, résultats définitifs : Macron 24,01%, Le Pen 21,30%, Fillon 20,01%, Mélenchon 19,58%, Hamon 6,36%  |  Inde : des rebelles maoïstes tuent 12 policiers  |  Macron est allé à la Rotonde. Le Fouquet’s est fermé pour travaux  |  29 personnes en garde à vue, 6 policiers et 3 manifestants blessés dans les manifestations hier à Paris  |  Israël attentat : une colon arabe palestinienne a poignardé une soldate dans le dos – la pourriture a été neutralisée  |  [23/04/2017] Paris Incidents en cours entre Bastille et République. Nombreuses dégradations islamo-gauchistes. CRS déployés  |  Paris : au moins une voiture a été incendiée près de la place de la Bastille  |  L’aviation israélienne serait en train de frapper la Syrie  |  Israël : le terroriste arabe palestinien, 17 ans, a été arrêté  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 décembre 2013

 

Guéant-Gaudin-1

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  L’ex-ministre français de l’Intérieur, Claude Guéant, et, l’ancien directeur général de la police nationale française, Michel Gaudin, seraient actuellement en garde à vue dans une affaire de corruption et de détournement de fonds (voir lien vers source en bas de page). L’information est tombée ce mardi matin. L’ex-ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, serait en garde à vue au siège de la direction centrale de la police judiciaire depuis 8 heures du matin.

Il y serait interrogé dans le cadre d’une enquête pour détournement de fonds publics, ainsi que l’ancien directeur général de la police nationale Michel Gaudin. Les deux hommes étaient entendus dans les locaux de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales à Nanterre.

Le parquet de Paris a ouvert mi-juin une enquête préliminaire à la suite de la publication d’un rapport d’inspection selon lequel quelque 10’000 euros mensuels, puisés dans les « frais d’enquête et de surveillance » des policiers, avaient été « remis » entre 2002 et 2004 à Claude Guéant alors qu’il était directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy.

L’entourage de l’ancien directeur de cabinet avait alors assuré que ces sommes ne lui étaient pas destinées, mais avaient servi à rémunérer les policiers en charge de la protection de Nicolas Sarkozy lorsqu’il était ministre. Mais Claude Guéant a dû admettre qu’il avait lui-même bénéficié de ces primes pour expliquer le règlement en liquide de plusieurs factures découvertes lors d’une perquisition.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Source :

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20131217trib000801364/corruption-claude-gueant-et-michel-gaudin-en-garde-a-vue.html

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz