FLASH
[24/04/2017] 29 personnes en garde à vue, 6 policiers et 3 manifestants blessés dans les manifestations hier à Paris  |  Israël attentat : une colon arabe palestinienne a poignardé une soldate dans le dos – la pourriture a été neutralisée  |  [23/04/2017] Paris Incidents en cours entre Bastille et République. Nombreuses dégradations islamo-gauchistes. CRS déployés  |  Paris : au moins une voiture a été incendiée près de la place de la Bastille  |  L’aviation israélienne serait en train de frapper la Syrie  |  Israël : le terroriste arabe palestinien, 17 ans, a été arrêté  |  Israël : attentat terroriste, un arabe a poignardé 4 personnes à Tel Aviv  |  Israël : un homme de 40 ans a été poignardé – il est dans un état stationnaire  |  L’attentat du métro de St Petersbourg a été financé par un groupe terroriste turc, d’après le tribunal de Moscou  |  L’aviation israélienne a bombardé une position militaire syrienne, 3 morts  |  [22/04/2017] Allemagne : quelques milliers de terroristes Taliban pourraient être infiltrés parmi les réfugiés  |  Ireland, Dublin – Easons sur O’Connell Street évacué en raison d’une alerte à la bombe  |  Suisse (Bâle) : Deux jeunes filles poignardées par un Nord-Africain  |  Paris Gare du Nord: attaque au couteau. Suspect neutralisé  |  Liban : l’armée tue un combattant de l’Etat islamique à la frontière syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 18 décembre 2013

Selon le rapport de l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (O.P.N.D.R.P.) dont le Parisien du 16 décembre 20131 s’est fait l’écho, la délinquance tunisienne a littéralement explosé en France au cours de la période 2010-2012.

En effet, elle a enregistré au cours de ces trois années une croissance exponentielle de plus de 300%, un fait unique dans l’histoire universelle de la criminalité, qui dit mieux ?

Je vois là une relation de cause à effet entre ces chiffres qui sont une honte pour la Tunisie ré-islamisée et la révolution tunisienne qui semble avoir créé un phénomène de désinhibition chez ceux qui voient dans l’islam un moyen de rendre licite leurs penchants pervers et délictueux.

Et l’on doit s’interroger sur l’existence des liens entre l’islamisation à forte dose de la Tunisie et la montée vertigineuse des crimes et des délits commis par les ressortissants tunisiens en France, comme ailleurs dans le monde, et tout particulièrement en Syrie où les tunisiennes et les tunisiens excellent dans la terreur et les dépravations sexuelles sous couvert de l’islam.

En France ou en Tunisie, on entre en prison délinquant et on en sort djihadiste

Il existe une corrélation entre les deux. De même qu’il n’est pas exagéré de rechercher la pertinence de l’hypothèse que les malfrats tunisiens ne sont pas la force de frappe terroriste d’Ennahdha. Plutôt que de les endoctriner, autant profiter du système carcéral très favorable à l’éclosion de nouvelles vocations djihadistes. Aussi bien en France qu’en Tunisie, on entre en prison délinquant et on en sort djihadiste. Un nouveau statut social qui lui vaut la double reconnaissance de son Oumma et d’Allah, et lui réserve ses plus belles récompenses.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Screen Shot 2013-12-18 at 13.06.46 PM

Screen Shot 2013-12-18 at 13.08.58 PM
Il y en a 84 comme ça…

Faute de les pousser aux crimes, Ennahdha a ses relais dans les prisons françaises et tunisiennes, et les grâces présidentielles accordées généreusement, que certaines mauvaises langues prétendent monnayées par Marzougui, se retrouvent ensuite dans les charters pour la France, et l’explosion des statistiques d’une délinquance que les Français tentent d’expliquer par des théories alembiquées pour éviter à tout prix de dire que les voyous en France rencontrent l’islam ou renouent avec lui quand ils connaissent la douceur des cellules et n’ont plus le souci de subvenir à leurs besoins par leurs propres moyens.

Une autre hypothèse non dénuée d’intérêt est la charia elle-même, qui rend licite les crimes et les délits à l’encontre des mécréants et des « mauvais » musulmans.

En tout état de cause, et quels que soient les enseignements que l’on puisse tirer de ce boom délictuel et criminel, les victimes collatérales sont la France et la Syrie.

Le terrorisme, la pédophilie, la prostitution halal, le vol, l’abus de biens publics et sociaux, la violence, les assassinats, le banditisme, le racket, le viol et le trafic de drogue sont autant de performances qu’il faut lier à l’islamisation à forte dose de la société tunisienne.

L’islam n’est pas qu’un frein au développement, il est aussi un catalyseur de la criminalité.

Et l’avenir s’annonce terriblement sombre : Selon un bilan révélé par Le Figaro2, constatant combien les socialistes sont pressés de régulariser les sans papiers pour leur offrir argent et aides au logement, les filières d’immigration clandestine à destination de la France n’ont jamais été aussi nombreuses. 201 structures criminelles ont été démantelées en 2013 par la police aux frontières (PAF), et ce n’est qu’un début, les vannes des aides sociales aux clandestins étant destinées à être ouvertes en grand.
1490872_624933334234071_191484068_o

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

leparisien.fr

2 lefigaro.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz