FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 25 décembre 2013

20131224_1_1_4_1_0_obj5481925_1_1387880613
Un homme a été arrêté et trainé devant les tribunaux parce qu’il a -poliment- exprimé son hostilité au président Hollande. L’arrestation de Nicolas Bernard-Buss, premier prisonnier politique de la France socialiste, ne les avait pas rassasiés.

David Van Hemelryck, 34 ans, a fait de la destitution du président Hollande une sorte d’idée fixe. Tout l’été, il s’est promené en avion au dessus des plages avec une banderole Hollande démission. Sur les flancs de sa voiture, il a peint « HOLLANDE-DEMISSION.FR ».

Le 13 novembre dernier, il a passé 48 heures en garde à vue. Les voyous n’en font pas autant.

Et il passera en jugement le 8 janvier prochain.

Il faudrait être amnésique ou s’appeler Aymeric Caron pour ne pas songer à l’arrestation de communistes anti-staliniens et aux procès politiques de la Russie soviétique.

Hemelryck est un dissident et il subit la répression. La gauche ne tolère pas les dissidents, c’est dans son ADN.

Le gouvernement (qui ne s’est pas même justifié d’avoir gazé des enfants et des vieillards de la Manif Pour Tous), n’a pas le cran de faire condamner Hemelryck pour opinion politique, même s’il peut s’assurer du soutien total des médias, qui se régalent des poursuites contre lui et n’en parlent pas (imaginez les mêmes sous Sarkozy).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Des moyens policiers conséquents ont cependant été mis en œuvre pour neutraliser David Van Hemelryck.

  • Depuis l’été, il a subi un nombre incalculable de contrôles de police et de tracasseries administratives arbitraires.
  • Il a été suivi, puis interpellé en plein périphérique parisien au volant de sa petite voiture Hollande-Démission.fr.
  • Sa voiture a été confisquée.
  • Il a été mis en garde à vue.
  • Puis mis en examen.

Les conseillers juridiques de François Hollande ont fouillé le code pénal, le code civil, mais n’ont rien trouvé pour l’enfermer et le condamner à une lourde amende.

Alors ils se sont rabattu sur une sombre directive qui, si elle était appliquée, interdirait aux entreprises de faire circuler leurs camions sur le periphérique : « circulation d’un véhicule publicitaire en agglomération dans une zone où la publicité est interdite ».

1207387_5_350f_sur-le-peripherique-parisien_f3abc2595297c5fb7cf0b0b5c6f48784

Plus de Darty ou EDF, plus de camions de livraison sur le Périf ? Non, c’est juste pour Hemelryck l’anti-Hollande.

Aussi loin qu’elle s’écarte des communistes, le tronc commun entre la gauche socialiste et la dictature communiste remonte inexorablement à la surface. La gauche intolérante en donnant des leçons de tolérance, répressive en réclamant la liberté, qui appauvrit en défendant les pauvres, exacerbe les tensions en plaidant l’ouverture, et exige l’interdiction d’interdire en pourchassant les dissidents, a trouvé de quoi écraser la petite punaise Hemelryck indisciplinée.

Abuser du pouvoir pour réprimer ce qu’on faisait soi-même hier est la plus intolérable des exactions politique.

Demain ils m’embastilleront pour avoir écrit ce papier, et après demain, ils écriront le même en pire contre le prochain président.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

laprovence.com/juge-pour-avoir-reclame-la-demission-de-hollande

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz