FLASH
Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 74%, celui des médias à 6%  |  Après l’attentat islamique à l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 décembre 2013

5979049626_5d6542a5fb_o

Plusieurs pâtissiers ont reçu des menaces de fermeture de leurs magasins s’ils vendaient des gâteaux à l’occasion du Nouvel An, la «fête des mécréants».

Selon l’hebdomadaire ‘‘Akher Khabar’’, dans sa livraison du mardi 24 décembre, des éléments salafistes jihadistes ont menacé des pâtissiers, dans certaines banlieues de Tunis (nord-est) et dans le gouvernorat de Siliana (centre), de la fermeture de leur commerce s’ils proposaient à leurs clients des gâteaux destinés à la fête de Noël ou à celle du Nouvel An.

Ces fêtes, célébrées depuis toujours en Tunisie aussi bien par les chrétiens que par les musulmans et les juifs, sont, selon ces extrémistes religieux, des fêtes de «koffar» (infidèles ou mécréants).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.


Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur a fait part récemment de menaces d’attentats terroristes en Tunisie à l’occasion du Jour de l’An et affirmé avoir pris les dispositions nécessaires pour assurer la protection des hôtels, restaurants et autres lieux de fête lors de la célébration des festivités de Noël et du jour de l’an.

Il n’y a rien à dire, la tolérance, ça les connait, les musulmans. Ils en sont mêmes les champions. Champions du monde.

En voulant pénaliser l’islamophobie, ils se tirent une balle dans le pied : comment pourrons nous rendre compte de ces beaux exemples de tolérance et d’amour de l’islam ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.kapitalis.com/societe/19838-tunisie-societe-des-extremistes-religieux-interdisent-aux-patissiers-la-vente-des-gateaux-pour-le-nouvel-an.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz