FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 décembre 2013

Trois semaines d’incapacité temporaire de travail (ITT). C’est le préjudice corporel estimé par le médecin légiste qui a ausculté mardi soir le bijoutier niçois victime en début d’après-midi d’un aussi rapide que violent braquage dans sa petite échoppe de la rue Gounod, près de la gare centrale de Nice dans le quartier des Musiciens.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le commerçant âgé d’une cinquantaine d’années a pu quitter l’hôpital mardi soir après avoir reçu des soins et subi un scanner afin de déceler d’éventuelles blessures internes.

Choqué, mais surtout fatigué et souffrant de douleurs, il n’était pas en état d’être entendu hier par la police ni de retourner dans son magasin afin de procéder à l’inventaire de son stock dans le but de déterminer le préjudice.
Il devrait être entendu aujourd’hui par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme de la Police judiciaire qui ont été chargés de l’enquête et qui vont exploiter les bandes vidéos du quartier. Les malfrats ayant agi à visage découvert étaient deux et l’un aurait été habillé en femme pour ruser et tromper la vigilance du commerçant qui a ouvert sa porte sans se méfier. Ils n’auraient pas raflé les montres de grande diffusion présentes en vitrine, mais auraient jeté leur dévolu sur des bijoux de valeur.
Selon les premières constatations, c’est avec un morceau de bois pouvant être un barreau de chaise que le bijoutier a été frappé à la tête avec un acharnement certain. Il aurait été ligoté ensuite avec du ruban adhésif.

http://www.nicematin.com/nice/a-nice-le-bijoutier-braque-est-bien-amoche.1564828.html

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz