FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 26 décembre 2013

Trois semaines d’incapacité temporaire de travail (ITT). C’est le préjudice corporel estimé par le médecin légiste qui a ausculté mardi soir le bijoutier niçois victime en début d’après-midi d’un aussi rapide que violent braquage dans sa petite échoppe de la rue Gounod, près de la gare centrale de Nice dans le quartier des Musiciens.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le commerçant âgé d’une cinquantaine d’années a pu quitter l’hôpital mardi soir après avoir reçu des soins et subi un scanner afin de déceler d’éventuelles blessures internes.

Choqué, mais surtout fatigué et souffrant de douleurs, il n’était pas en état d’être entendu hier par la police ni de retourner dans son magasin afin de procéder à l’inventaire de son stock dans le but de déterminer le préjudice.
Il devrait être entendu aujourd’hui par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme de la Police judiciaire qui ont été chargés de l’enquête et qui vont exploiter les bandes vidéos du quartier. Les malfrats ayant agi à visage découvert étaient deux et l’un aurait été habillé en femme pour ruser et tromper la vigilance du commerçant qui a ouvert sa porte sans se méfier. Ils n’auraient pas raflé les montres de grande diffusion présentes en vitrine, mais auraient jeté leur dévolu sur des bijoux de valeur.
Selon les premières constatations, c’est avec un morceau de bois pouvant être un barreau de chaise que le bijoutier a été frappé à la tête avec un acharnement certain. Il aurait été ligoté ensuite avec du ruban adhésif.

http://www.nicematin.com/nice/a-nice-le-bijoutier-braque-est-bien-amoche.1564828.html

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz