FLASH
Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 26 décembre 2013

unnamed

Comme prévu, une messe de minuit a été célébrée par Fouad Twal à Bethlehem, ville où les Chrétiens sont persécutés, parfois tués par des Musulmans et où, au rythme où vont les choses, Fouad Twal sera bientôt sans doute le seul Chrétien, et montrera davantage encore son visage d’imposture et son statut de second couteau de Mahmoud Abbas : nom de guerre Abou Mazen. Comme prévu, le musulman Mahmoud Abbas a assisté à la messe : l’ignoble hypocrisie de ces gens n’a aucune limite. Comme prévu aussi, Mahmoud Abbas a tenu des propos immondes et falsificateurs et, suivant en cela l’orientation générale de l’Autorité palestinienne, souligné une fois encore que Jésus était « Palestinien ». Il a aussi évoqué les souffrances des Chrétiens provoquées par Israël et les difficultés crées par Israël, censées avoir empêché des chrétiens « Palestiniens » de se rendre à la messe à Bethlehem.

Qu’un homme qui entérine les persécutions de Chrétiens dans les terres occupées par l’Autorité Palestinienne et les encourage parfois tienne ce genre de propos montre la confiance qu’on peut lui accorder et devrait révéler à ses interlocuteurs qu’il a peu ou prou autant d’éthique en lui qu’un tas d’immondices. John Kerry et Barack Obama n’en continuent pas moins à le considérer comme un interlocuteur fiable : c’est ce qu’ils disent officiellement, bien que je sois certain qu’ils savent à quoi s’en tenir. Les dirigeants européens font comme John Kerry et Barack Obama : Catherine Ashton, trop heureuse de servir de paillasson à tous les antisémites du Proche-Orient dès que l’occasion se présente était, lors de la messe, au côté de Mahmoud Abbas : la presse britannique indique qu’elle est socialiste, athée, et ne se rend jamais à l’office, mais se rendre à une messe catholique célébrée par un sale type tel que Fouad Twal, au côté d’un criminel tel que Mahmoud Abbas, elle ne pouvait refuser.

Je sais que c’est moi qu’on traitera d’extrémiste, mais j’ai, moi, des valeurs éthiques. Et parce que, bien que je sois agnostique, je prends au sérieux les valeurs éthiques chrétiennes, ce qui s’est passé une fois de plus à Bethlehem me dégoûte profondément. Fouad Twal est un Chrétien indigne et vendu aux ennemis du christianisme. Catherine Ashton est une représentante sordide d’une entité politique, l’Union Européenne, qui ne cesse de renier les principes sur lesquels elle est censée être fondée, et à côté d’elle, les dirigeants politiques britanniques les plus souillés de boue ressemblent à des personnages dignes, et Neville Chamberlain a les allures d’un exemple de courage et de dignité. Pour trouver pire qu’elle il faudrait chercher du côté d’Oswald Mosley, mais Oswald Mosley n’a pas eu de fonctions européennes, quand bien même, après ses activités collaborationistes, il a fondé un parti européiste (le National Party of Europe). Et puis Oswald Mosley est-il pire que Catherine Ashon ? Elle est collaborationniste et européiste, comme lui, et a, juste, mieux réussi.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mahmoud Abbas est un successeur approprié de Yasser Arafat : un homme fourbe, sans scrupules, célébrant et encourageant le terrorisme dès qu’il le peut, prêt à faire assassiner celui dont il vient de serrer la main, capable de mentir plus vite que son ombre moisie, admirateur d’Amin Al Husseini, adepte fervent de la « solution finale » au temps d’Hitler, et adepte fervent lui-même d’une nouvelle « solution finale ».

Il est scandaleux à mes yeux que des dirigeants occidentaux acceptent de serrer la main de ce personnage. Il est plus scandaleux encore qu’ils prétendent négocier quoi que ce soit avec lui et qu’ils prétendent contraindre des dirigeants israéliens à faire comme eux.

Un engrenage mortifère a été enclenché avec les accords d’Oslo, et aucun dirigeant israélien n’est parvenu jusqu’à présent à briser cet engrenage, qui est pourtant en train de conduire Israël vers une situation de plus en plus âpre.

Aucun accord de « paix » n’est possible avec l’Autorité palestinienne. Je l’ai déjà écrit. Je l’écris à nouveau. Et si un accord était signé, il vaudrait ce qu’a valu le traité d’Houdaybiya au temps de Mohamed.

La population arabe de Judée Samarie est en état d’intoxication mentale infligée par le discours islamique qui imprègne toute la région, et renforcée sans cesse par l’Autorité palestinienne, grâce à l’aide financière occidentale.

L’administration Obama et les dirigeants européens savent tout de cette intoxication mentale. Ils savent qu’aucun accord de paix n’est possible avec l’Autorité palestinienne. Et pourtant ils font ce qu’ils font. Ils se conduisent vis-à-vis d’Israël et du peuple juif comme leurs prédécesseurs se conduisirent à Evian en juillet 1938, lors de ce qui fut appelé la « conférence de la peur » : et effectivement ils ont peur, ils sont lâches.

Parce que j’ai, moi, des valeurs éthiques, oui, je dois dire qu’ils suscitent en moi un irrépressible sentiment de répulsion.

Et j’ajoute que je les tiens pour les principaux responsables de la recrudescence de violence anti-israélienne survenue ces derniers jours contre des passagers d’autobus, des soldats israéliens, et cet Arabe israélien tué par un assassin « palestinien » en lisière de la bande de Gaza.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz