FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 décembre 2013

uighur[3]

La police chinoise a abattu 8 terroristes dans le Xinjiang, une région peuplée de musulmans au nord ouest du pays, qui avaient attaqué un poste de police.

« A 6h30, neuf djihadistes portant des couteaux ont attaqué le poste de police du comté de Kashgar Yarkand, en lançant des explosifs et mettant le feu à des voitures de police », précise un communiqué du gouvernement du Xinjiang sur son site internet (www.ts.cn).

« La police a pris des mesures décisives, tuant 8 terroristes et capturant le neuvième, » ajoute la dépêche, qui considère l’attaque comme une « violente attaque terroriste. »

Il s’agit du second attentat terroriste de cette région peuplée… oui, d’une population musulmane importante. En début de mois, la police a tué 14 personnes durant une manifestation près de Kashgar où deux policiers ont été tués, et 9 personnes armés de couteaux et de haches et 2 policiers ont été tués lors d’incidents similaires contre un poste de police au mois de novembre.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La Chine a indiqué qu’elle affronte des violences dans le Xinjiang causées par des islamistes qui se livrent à une « guerre sainte » au nom d’Allah.

Les musulmans du Xinjiang parlent le turc, sont musulmans, et se plaignent de ne pas pouvoir exercer librement leur religion, et de vivre selon leur culture.

La région de Xinjiang est le théâtre de nombreux incidents provoqués par les groupes islamistes, dont les séparatistes du mouvement islamiste du Turkestan, et la région est également stratégiquement située aux limites de l’Inde et du Pakistan, en Asie Centrale.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz