FLASH
Syrie : l’Etat islamique a lancé une attaque contre la base militaire de Panorama  |  France Agen : un jeune musulman attaque 2 policiers avec un couteau au moment où ils l’arrêtent  |  Effet Trump : Israël donne le feu vert à des centaines de constructions de logements en Judée Samarie  |  NIgeria : Boko Haram attaque un village apparemment chrétien : 15 morts  |  Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 31 décembre 2013

Goldnadel

Ceux qui pensaient, à commencer par l’auteur de ces lignes, avoir tout vu et tout connu en matière d’ignominie morale et d’ineptie politique commises par l’extrême gauche en seront pour leurs frais.

Le maire communiste de Bagnolet, M. Marc Everbecq vient en effet de décreter citoyen d’honneur de la ville dont il est le premier magistrat Georges Ibrahim Abdallah.

Le 18 janvier 1982, Charles Ray, diplomate américain, sort de son appartement de fonction parisien. Il est assassiné d’une balle dans la nuque par l’organisation communiste des Factions Révolutionnaires Libanaises. Leur chef, est le citoyen honoré par la municipalité de Bagnolet.

Le 5 avril de la même année, un jeune diplomate israélien de 42 ans, M. Bar Simantov est assassiné à Paris de cinq balles dans la tête sous les yeux de son fils. Par les hommes du citoyen d’honneur de Bagnolet.

Certes, depuis qu’un terroriste italien en fuite a été parrainé par la mairie de Paris, avec la caution indulgente de l’actuel locataire de l’Élysée, la gauche nous a habitué à cette bienveillante et stupide indulgence envers la radicalité violente.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mais un pas de plus a été franchi dans la fange, dès lors où le criminel honoré a fait l’objet d’une condamnation définitive par la justice française, au nom du peuple français, et qu’il purge actuellement sa peine dans une prison de la république.
Est-ce la peine de dire qu’aucune des belles consciences de gauche n’ont fait entendre la moindre protestation indignée dont elles ont ordinairement la magie ?

Est-ce la peine de faire remarquer que le parquet de MmeTaubira n’a pas cru devoir, comme lui seul en a le droit, diligenter une procédure pour apologie du terrorisme à l’égard de l’édile du 9.3 ?

Est-ce la peine de rappeler que les socialistes célèbrent fièrement dans les urnes une « discipline républicaine » avec un parti auquel appartient le maire de Bagnolet, tout en critiquant à droite des alliances extrêmes qui n’existent pas ?

C’est peut-être la peine et le moment d’affirmer que l’anticommunisme est un humanisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz