FLASH
Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 2 janvier 2014

Une alerte à la bombe a été signalée à 17h20 ce jeudi au théâtre de la Main d’Or. Les démineurs du laboratoire de la préfecture de police de Paris se sont rendus sur place et n’ont rien décelé dans cet établissement du XIe arrondissement de Paris qui appartient à l’humoriste Dieudonné. L’appel signalant la présence d’une bombe a été passé depuis une cabine téléphonique.
Dieudonné, présent au moment des faits, n’a pas souhaité porter plainte. Sur avis du parquet, une enquête a été confiée au commissariat du XXe arrondissement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Par ailleurs, le parquet de Paris a ouvert une enquête après une plainte déposée mardi par Dieudonné pour menaces, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information du jdd.fr. Dans le viseur du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui étudie la possibilité de faire interdire ses spectacles, l’humoriste-polémiste a plusieurs fois été condamné pour des propos jugés antisémites.

Selon la source judiciaire, il a déposé plainte mardi au commissariat du XIe arrondissement pour «menaces réitérées de destruction du théâtre de la Main d’Or», où il se produit à Paris, et «menaces de violences». Contacté par l’AFP, son avocat, Me Jacques Verdier, n’a pas fait de commentaires.

L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). La BRDP est déjà en charge depuis lundi d’une enquête ouverte, pour incitation à la haine raciale et injure raciale, par le parquet de Paris sur des propos tenus par Dieudonné lors de son spectacle au théâtre de la Main d’Or à l’encontre du journaliste de France Inter Patrick Cohen.

«Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise. Quand je l’entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage», lançait-il, déclenchant des rires chez ses fans, comme l’a montré un reportage diffusé dans «Complément d’enquête» sur France 2.

Radio France avait dénoncé ces faits au parquet, qui a également reçu un signalement du ministre de l’Intérieur dimanche. Selon une source proche du dossier, Manuel Valls y affirme que les propos sur Patrick Cohen ont été réitérés lors d’un spectacle du 27 décembre, rapport de police à l’appui. Le ministre évoque «d’autres paroles inadmissibles», selon la même source.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/dieudonne-fausse-alerte-a-la-bombe-au-theatre-de-la-main-d-or-02-01-2014-3457031.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz