FLASH
Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 3 janvier 2014

Tenter de se prendre pour Polnareff alors qu’on est recherché n’est peut-être pas la meilleure idée qui soit. Un homme de 27 ans vivant à Nogent-sur-Oise (Oise), passablement éméché dans la nuit du réveillon, a montré ses fesses aux CRS qui surveillaient les abords de la gare de Corbeil-Essonnes ce soir-là.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Alors qu’il sort d’un train peu après 22 heures, il voit les forces de l’ordre et décide de baisser son pantalon.
Il est interpellé dans la foulée. Pour ces faits, il n’écope que d’un rappel à la loi.

Mais en garde à vue, les policiers du commissariat local découvrent que le mis en cause est sous le coup d’un mandat de recherche pour viol sous la menace d’une arme par une juge d’instruction du tribunal de Versailles (Yvelines).

Il a donc été transféré directement auprès de ces services où il pourrait être placé en détention provisoire.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-recherche-pour-viol-il-montre-ses-fesses-aux-policiers-02-01-2014-3457087.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz