FLASH
[30/05/2017] France, filière djihadiste : 6 musulmans arrêtés à Bordeaux et Paris  |  Philippines : l’armée envoie un message aux terroriste : « rendez-vous ou mourez »  |  [29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 3 janvier 2014

Tenter de se prendre pour Polnareff alors qu’on est recherché n’est peut-être pas la meilleure idée qui soit. Un homme de 27 ans vivant à Nogent-sur-Oise (Oise), passablement éméché dans la nuit du réveillon, a montré ses fesses aux CRS qui surveillaient les abords de la gare de Corbeil-Essonnes ce soir-là.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Alors qu’il sort d’un train peu après 22 heures, il voit les forces de l’ordre et décide de baisser son pantalon.
Il est interpellé dans la foulée. Pour ces faits, il n’écope que d’un rappel à la loi.

Mais en garde à vue, les policiers du commissariat local découvrent que le mis en cause est sous le coup d’un mandat de recherche pour viol sous la menace d’une arme par une juge d’instruction du tribunal de Versailles (Yvelines).

Il a donc été transféré directement auprès de ces services où il pourrait être placé en détention provisoire.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-recherche-pour-viol-il-montre-ses-fesses-aux-policiers-02-01-2014-3457087.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz