FLASH
Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 janvier 2014

Lors d’une intervention télévisée (vidéo ci-dessous, merci au blog Philosemitisme) Salman Rushdie dénonçait l’obsession d’Israël dans les médias occidentaux et les instances internationales.

« Il me semble que si vous regardez ce qui se passe en ce moment au Moyen Orient, le sujet intéressant n’est pas Israël, explique Salman Rushdie. Le sujet intéressant est ce qui se passe dans le monde arabe. Et nous devrions observer cela au lieu d’être obsédés par Israël…. Il y a une révolution qui se passe sous nos yeux dans le monde, et nous détournons notre regard de cette révolution pour regarder une vieille querelle. » (A partir de la minute 2:55)

Cette vidéo date de 2011. Vu la façon dont les médias traitent le non évènement des manifestations d’immigrés illégaux noirs hier et aujourd’hui à Tel Aviv, il semble que Salman Rushdie pourrait redire les mêmes mots, exactement les mêmes mots, ce matin 6 janvier 2014.

Deux photos pourraient faire comprendre aux moins idéologues d’entre mes confrères de quoi parle Rushdie.

La première a été prise dans une rue d’Homs, en Syrie, en 2011. Juste en dessous, la même rue, en 2014. Voilà de quelle magnitude de destruction sont capables les musulmans déchaînés les uns contre les autres en raison de leur division millénaire sunnites/ chiites :

BdOdNF-CQAEVWH8

En Israël, il ne se passe rien, comparé à la guerre civile à sa frontière nord au Liban entre Hezbollah et sunnites ; rien comparé au chaos et aux morts (on approche les 200 000 morts) de Syrie ; rien comparé aux manifestations mortelles d’Egypte et aux efforts de l’armée de maintenir l’ordre ; rien comparé aux attentats contre les forces égyptiennes dans le Sinaï ; et rien comparé aux persécutions non rapportées dans les médias des Chrétiens de Gaza.

N’ayant rien, les médias s’accrochent aux brindilles, aux moindres brindilles israéliennes, pour tout de même détourner l’attention des vrais problèmes de la région.

Comme aucun palestinien ne s’est retourné un ongle en essayant d’égorger un méchant bébé colon israélien, la manifestation d’immigrés illégaux d’hier à Tel Aviv est tombée à pic.

Leur situation a été montée en épingle, déformée à outrance, politisée à l’extrême, par l’internationale médiatique gauchiste dont Dieu merci il ne manque aucun relais en Israël.

L’expulsion par l’Arabie Saoudite, il y a moins de deux mois, de 200 000 immigrés illégaux en 24 heures, a été traitée avec une plate indifférence par ces mêmes journalistes qui aujourd’hui refusent aux juifs les mêmes droits qu’aux saoudiens ? Qui s’en émeut.

A moins qu’il s’agisse d’autre chose… et j’imagine les directeurs de rédaction se demander « comment, alors que nous le centre du monde, qui par notre exemple montrons comment nous remplaçons notre sale race blanche colonialiste par ce beau peuple immigré, comment Israël ose-t-il ne pas suivre le modèle par nous imposé, comment les Juifs osent t-il refuser de se laisser envahir et remplacés. » 

3000 ans d’histoire pour une manifestation…

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Car Israël considère que les réfugiés du Soudan et d’Érythrée qui sont illégalement entrés en Israël ne sont pas des demandeurs d’asile, mais des gens venus chercher du travail, et ces emplois leurs sont refusés car la priorité est naturellement donnée aux Israéliens. S’ils étaient des réfugiés politiques fuyant la terreur de leurs pays, ils seraient allés dans un pays musulman, en Egypte par exemple. Quoi ? L’Egypte les aurait tués parce qu’ils sont noirs ? Impossible, l’islam est la religion de paix de tolérance et d’amour, et elle aurait été plus qu’heureuse de venir en aide à ses frères.

Les journalistes sont racistes car ils considèrent que les migrants illégaux sont des abrutis. Ils prennent les noirs du Soudan pour des demeurés, puisqu’ils ont traversé des pays entier au péril de leur vie pour se rendre dans un Etat d’apartheid.

La réalité comme toujours lorsqu’il s’agit d’Israël, est bien différente.

Pour commencer, les manifestants ne sont pas les révoltés au bout du rouleau, humiliés et mal traités qu’on vous présente. Alors que ce matin 6 janvier je me déplaçais à la tête de la manifestation, je fus surpris de constater qu’elle s’arrêtait à chaque carrefour pour attendre le feu vert avant de traverser les rues :

Manifestation illégaux Tel Aviv

Filmant parmi eux, j’eu droit à des sourires, et des pouces levés.

Et je constatais que, contrairement à la grande manifestation d’hier, celle d’aujourd’hui n’était encadrée par aucune force de police, et les gilets fluo que vous voyez sont leur propre service d’ordre. Dans la foule, il était également facile de constater à la fois la présence de l’extrême gauche israélienne, et l’absence de Juifs éthiopiens (ils portent la plupart du temps la kippa).

• Israël n’est pas décidée à se laisser envahir par la moitié du continent africain en guerre.

• Elle n’est pas décidée à laisser se réunir les familles de ceux qui auront obtenu des cartes de séjour, avec les conséquences négatives pour l’équilibre démographique.

• Elle n’est pas décidée à donner du travail à des migrants illégaux, ni à les laisser s’installer.

• Car Israël est une démocratie, et aucun changement de population ne peut être décidé par un gouvernement sans l’accord de la population israélienne pour une modification de sa démographie et de son identité.

Quelqu’un a quelque chose à redire à ça ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz