FLASH
[27/05/2017] Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 6 janvier 2014

525765601

Netanyahu : “Je veux que les choses soient claires : aucune manifestation, aucune grève n’aidera. De la même façon que nous avons empêché les nouveaux migrants d’entrer en Israël, nous expulserons ceux qui ont réussi à entrer dans le passé”.

C’est en ces termes que s’est exprimé le premier ministre aujourd’hui lors d’une réunion du Likoud alors que des milliers d’illégaux ont manifesté hier et aujourd’hui à Tel Aviv, et qu’Israël a commencé à expulser les travailleurs immigrés dont les visas ont expiré.

Jusqu’à présent, 300 migrants illégaux ont été arrêtés dans l’attente d’une solution pour les renvoyer dans leurs pays d’origine ou ailleurs.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une nouvelle barrière de sécurité a commencé à bloquer la masse d’immigrants illégaux, tandis qu’environ 60,000 infiltrés qui ont réussi à passer ces dernières années se sont incrustés.

Les migrants, la plupart du Soudan et d’Erythrée, demandent qu’Israël leur donne le statut de réfugiés politiques qui, selon les règles de l’ONU, ne peuvent pas être expulsés dans leurs pays d’origine.

Mais Israël soutient avec raison que la quasi totalité sont des migrants économiques qui cherchent du travail, et à ce titre peuvent être renvoyés chez eux.

Netanyahu a répété ce qu’il a expliqué précédemment : « Ce ne sont pas des réfugiés, dont nous nous occupons dans le respect du droit international. Ce sont des travailleurs immigrés qui sont ici illégalement. J’entends m’assurer que la loi soit pleinement et totalement appliquée contre eux »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz