FLASH
[27/05/2017] Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 janvier 2014

 

Newsweek-Etienne-Uzac

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le 3 août 2013, le groupe de presse en ligne IBT Media, annonçait le rachat de Newsweek. Au cœur de cette vente, un Français d’à peine 30 ans : Etienne Uzac (extraits adaptés ; lien vers source en bas de page). En rachetant Newsweek, ainsi que ses activités de publications en ligne, Etienne Uzac étendait un peu plus son champ d’action, allant vers une information moins spécialisée, plus généraliste.

IBT Media (International Business Times Media) est le « petit éditeur en ligne en plein essor ». Etienne Uzac fonde la société en 2006 avec Jonathan Davis souhaitant « donner une couverture mondiale et homogène à l’information ». Le groupe IBT Media détient ainsi plusieurs sites d’information tous indépendants : International Digital Times, Medical Daily, Latin Times et plus récemment Newsweek. En tout, le groupe couvre plus de 235 pays et possède plus de 200 employés à travers le monde (reporters, éditeurs), revendiquant plus de 30 millions de visiteurs uniques par mois.

Etienne Uzac est un petit prodige de l’entreprenariat, futur magnat de la presse en ligne, ayant tenté sa chance aux États-Unis où il vit avec sa femme américaine et ses deux enfants dans le sud de Manhattan. Né le 7 août 1983 au Chili de deux parents français – son père est diplomate – il passe une grande partie de son enfance entre l’Afrique du Sud et le quartier du Père Lachaise dans le 20e arrondissement de Paris. Après un passage au collège Stanislas, il intègre la London School Economics : « Durant mon bachelor en Geography with Economics, j’ai été exposé à beaucoup de théories économiques internationales, dont la progression des pays émergents » raconte l’entrepreneur. C’est de là que lui viendra l’idée d’International Business Times qu’il fonde à 23 ans (fin des extraits adaptés ; lien vers source en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.vanityfair.fr/actualites/international/articles/etienne-uzac-le-franais-qui-a-rachet-newsweek/396

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz