FLASH
Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rachel Franco le 13 janvier 2014

images

Il n’est pas aisé de cerner la mort du lion, de l’apprivoiser par des mots qui tentent de dire ce qu’il faudrait retenir de l’histoire d’un homme dont la vie a été consacrée a la défense de son pays, de l’histoire d’un homme dont la force de caractère était véritablement celle d’un lion d’Israël qui ne connaissait ni la peur, ni les acrobaties verbales des hommes politiques, et qui semblait solide comme un roc au milieu d’un océan de paroles inutiles et de tergiversations hasardeuses.

Et que peut-on dire des convictions dernières d’un lion qui l’ont conduit à une décision politique dont l’ampleur du désastre ne cesse de s’amplifier?

Il a été détesté, il l’est encore; il a été aimé, il l’est toujours. Il ne m’appartient pas de juger Ariel Sharon, alors que son corps n’est pas encore mis en terre et qui peut juger sans rien connaitre de la psychologie des profondeurs qui nous traverse ?

Faut-il ne retenir du lion, que l’image de celui qui est le décisionnaire du retrait de la bande de Gaza et de l’expulsion de milliers de familles de leurs maisons, ou bien l’ancien chef d’armée qui avait fait de la force face aux ennemis d’Israël, une ligne de conduite intime ?

Lorsque Agar a été renvoyée par Abraham avec son fils Ismaël, l’Eternel a entendu les pleurs de l’enfant mourant, et un ange s’est permis la réflexion suivante  » mais celui-ci sera père d’une multitude qui fera souffrir les enfants d’Isaac !  » et l’Eternel a répondu  » Aujourd’hui, il est un enfant. Je ne peux le juger pour ce qu’il sera demain « .

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Puis-je me servir de cette histoire pour dire que les convictions dernières du lion d’Israël ne sauraient effacer le mérite d’une vie entière consacrée à défendre son pays et que le jugement divin vient pour chaque temps ?

Il me semble que c’est une réponse possible et je pense que c’est la mienne, bien que je connaisse de très près les désastres du retrait unilatéral de la bande de Gaza et bien que je n’oublie pas mes amis de Eli Sinaï, que j’ai tant visités et dont la plupart ne sont toujours pas relogés.

Le lion a été maudit par certains de ses frères qu’il aimait tant, et dit-on suite à ces malédictions répétées, ni le ciel ni la terre n’ont voulu l’accueillir et ce serait la raison de ses souffrances durant huit années, entre la vie qui n’est plus la vie et la mort qui refusait de le prendre.

Ces malédictions sont terribles et sa souffrance a été terrible, parce que je ne doute pas qu’une partie de lui nous a accompagnés et qu’il savait les dégâts causés par sa dernière décision politique.

Quand on lui a fait part que sa vie était en danger et que certains menaçaient de mettre fin à ses jours, il a répondu  » S’il en est ainsi, je retrouverai Lily, mon épouse, ma bien- aimée, ma seule amie et de quoi devrai je me plaindre ? « 

Le lion est aujourd’hui avec Lily, sa deuxième épouse, sa bien-aimée, son amie de toujours.

Que son âme repose enfin en paix!

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rachel Franco pour Dreuz.info.

Jérusalem

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz