FLASH
[28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 janvier 2014

Hollande-11

Je les avais pourtant prévenus que je serais un président français normal

Michel Garroté, réd en chef  –-  François Hollande va raconter, ce mardi 14 janvier 2014, à 16h30, quel est son projet économique et social pour cette année, dans une ambiance libidineuse et dskabreuse suite aux révélations sur sa liaison avec Julie Gayet. Hollande  débutera ce happening médiatico-sexuel par un discours de vingt minutes qu’il a remanié hier lundi. Puis il répondra aux questions de 600 journalistes français et étrangers, consacrant une heure à la politique intérieure et une demi-heure à la politique extérieure.

C’est au président de « l’Association de la presse présidentielle » (?), Alain Barluet du Figaro, que reviendra de poser la première question. Les sujets des trois premières questions ainsi que les noms des questionneurs sont définis à l’avance. La conférence de presse se déroulera à l’Elysée, avec Hollande, seul à son pupitre, face au gouvernement au grand complet, aux 600 journalistes et aux caméras. L’on ignore qui posera la question sur l’affaire Hollande-Gayet-Trierweiler, affaire connue sous les noms de Gayet-gate et de N’golo N’golo présidentiel.

Valérie Trierweiler devrait rester à l’hôpital pour une durée indéterminée. Elle ne se serait pas remise du Tam Tam provoqué par Closer. Si Hollande peut s’exprimer au sujet du Gayet-gate, cet après-midi, lors de sa conférence de presse, il semble que Valérie Trierweiler ne s’en remette pas. Peu après la parution de l’affaire dans le magazine people Closer, Trierweiler a été admise dans un « établissement parisien » (?) pour y effectuer « quelques examens » et s’octroyer « un peu de repos ».

D’après l’Elysée, Valérie Trierweiler était censée quitter la clinique hier, lundi 13 janvier. Pourtant, elle devrait rester à l’hôpital pour une durée indéterminée, afin d’y recevoir des « soins médicaux adaptés » (?).

« Les médecins considèrent qu’elle a besoin de davantage de repos, elle va donc rester à l’hôpital. Les médecins décideront à quel moment elle pourra sortir. Elle a besoin de récupérer après le choc qu’elle a subi. Il lui faut de la tranquillité », raconte un de ses proches.

« Les médecins décideront à quel moment elle pourra sortir » ?

Serait-ce un internement ?

Ou une mise ne scène ?

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Post scriptum – vers 17h00 Le Figaro écrit : François Hollande a éludé aujourd’hui la question sur l’avenir à l’Élysée de sa compagne, Valérie Trierweiler, après les révélations vendredi de Closer sur sa relation présumée avec l’actrice Julie Gayet, reportant sa « clarification » sur le sujet à son voyage prévu aux Etats-Unis, le 11 février.

« Chacun dans sa vie personnelle peut traverser des épreuves, c’est notre cas, a expliqué le président lors de sa conférence de presse à l’Élysée. « Ce sont des moments douloureux, mais j’ai un principe, c’est que des affaires privées se traitent en privé, dans une intimité respectueuse de chacun. Ce n’est donc ni le lieu ni le moment de le faire », a ajouté François Hollande, assurant qu’il ne répondrait à « aucune question aujourd’hui ». « Je le ferai au moment où vous l’avez fixé », a-t-il ajouté, dans une référence à son voyage prévu aux Etats-Unis le 11 février.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz