FLASH
[23/05/2017] Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  |  Manchester : tentative d’attentat dans un centre commercial. Terroriste arrêté, paquet suspect isolé  |  [22/05/2017] Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine lundi prochain à Versailles  |  Correction de la police pour Tel Aviv: « ce n’est pas un attentat mais un accident »  |  Attentat terroriste à Tel Aviv à la voiture comme à Nice : 5 blessés, terroriste appréhendé  |  Suède : les migrants musulmans responsables de 9 agressions à main armée sur 10  |  Sur Twitter, une EXPLOSION de louanges pour le discours historique de Trump devant 50 pays musulmans  |  Un millionnaire algérien souhaite que les femmes portent des burkinis au Festival de Cannes  |  Allemagne : deux Turcs soupçonnés d’avoir violé une adolescente de 13 ans  |  [20/05/2017] Attentat des Champs-Elysées : un complice présumé du terroriste a été mis en examen et placé en détention provisoire  |  Islamophobie, voile à l’école : « les propos de Marlène Schiappa sont absolument scandaleux. C’est une aberration totale! » Alain Finkielkraut  |  La mascarade d’élection en Iran a permis la réélection de l’extrémiste Rouhani  |  [19/05/2017] Laurent Wauquiez renonce à se présenter aux législatives pour rester président de région  |  Israël : Le Chabak a arrêté cette nuit le chauffeur ambulancier arabe qui a fermé la route à un juif pour qu’il se fasse lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 janvier 2014

Ce jeudi, la procureure de la République à Bayonne a confirmé la mise en examen de deux personnes, dont le meurtrier présumé. L’homicide est lié à un règlement de comptes dans un trafic de stupéfiants.

n règlement de comptes dans un trafic de cannabis, telle est l’explication fournie ce jeudi par Anne Kayanakis, procureure de la République à Bayonne, dans le dossier de l’homicide d’Abdel-Hakim Haddad, 29 ans au moment où les faits ont été commis, le 16 septembre 2013.

Suite à la présentation à la juge d’instruction ce mercredi des deux principaux suspects – un homme de 22 ans, et une femme de 18 ans – ceux-ci sont été mis en examen.

L’homme pour des chefs d’homicide volontaire et de destruction par incendie. En effet, le corps de la victime avait été retrouvé le 17 septembre 2013 dans sa propre voiture pour partie calcinée, ligoté et le visage dissimulé dans un sac poubelle.

La femme, son amie, a été mise en examen pour dissimulation de preuves. Le mis en cause encourt 30 ans de prison et son amie trois ans.

La procureure a confirmé que la victime était décédée de coups portés à la tête, comme l’avait indiqué l’autopsie. Anne Kayanakis a précisé en outre que ces coups avaient été assénés au moyen d’un outil de jardinage, une pioche ou une bêche, outil que l’amie de l’auteur présumé des faits aurait tenté de dissimuler. Les faits ont eu lieu à Briscous, où réside le couple.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le meurtrier présumé est né à Bayonne, et il exerce une activité dans la mécanique agricole. Sa compagne est sans activité. Suite à leur mise en examen, l’homme a été placé en détention provisoire.

Sa compagne a été laissée libre, sous contrôle judiciaire, avec des conditions permettant de garantir sa représentation devant la justice. Les trois autres personnes qui avaient été aussi interpellées ce mardi matin ont été laissées libres car sans lien avec les faits.

Le meurtrier présumé avait déjà été condamné pour conduite sous l’emprise de stupéfiants.

Mais l’enquête menée par la Section de recherches (SR) de la compagnie de gendarmerie de Pau conjointement avec les enquêteurs de la compagnie de gendarmerie de Bayonne a permis de mettre à jour son implication dans un trafic de stupéfiants, en l’occurrence de la résine de cannabis et de l’herbe. L’enquête se poursuit sous la direction d’une juge d’instruction.

Source : http://www.sudouest.fr/2014/01/16/homicide-a-urt-le-meurtrier-presume-etait-implique-dans-un-trafic-de-drogue-1431514-4442.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz