FLASH
France Nantes : hier soir un homme a été blessé par balles au torse et jambe. Motif inconnu  |  Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  |  Primaire socialiste : des étrangers et des mineurs de 16 ans autorisés à voter pour masquer leur désert électoral  |  Boum : 400 000 votant à mi-journée de la primaire socialiste (744 000 en 2011), le bateau coule coule coule  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 janvier 2014

Ce jeudi, la procureure de la République à Bayonne a confirmé la mise en examen de deux personnes, dont le meurtrier présumé. L’homicide est lié à un règlement de comptes dans un trafic de stupéfiants.

n règlement de comptes dans un trafic de cannabis, telle est l’explication fournie ce jeudi par Anne Kayanakis, procureure de la République à Bayonne, dans le dossier de l’homicide d’Abdel-Hakim Haddad, 29 ans au moment où les faits ont été commis, le 16 septembre 2013.

Suite à la présentation à la juge d’instruction ce mercredi des deux principaux suspects – un homme de 22 ans, et une femme de 18 ans – ceux-ci sont été mis en examen.

L’homme pour des chefs d’homicide volontaire et de destruction par incendie. En effet, le corps de la victime avait été retrouvé le 17 septembre 2013 dans sa propre voiture pour partie calcinée, ligoté et le visage dissimulé dans un sac poubelle.

La femme, son amie, a été mise en examen pour dissimulation de preuves. Le mis en cause encourt 30 ans de prison et son amie trois ans.

La procureure a confirmé que la victime était décédée de coups portés à la tête, comme l’avait indiqué l’autopsie. Anne Kayanakis a précisé en outre que ces coups avaient été assénés au moyen d’un outil de jardinage, une pioche ou une bêche, outil que l’amie de l’auteur présumé des faits aurait tenté de dissimuler. Les faits ont eu lieu à Briscous, où réside le couple.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le meurtrier présumé est né à Bayonne, et il exerce une activité dans la mécanique agricole. Sa compagne est sans activité. Suite à leur mise en examen, l’homme a été placé en détention provisoire.

Sa compagne a été laissée libre, sous contrôle judiciaire, avec des conditions permettant de garantir sa représentation devant la justice. Les trois autres personnes qui avaient été aussi interpellées ce mardi matin ont été laissées libres car sans lien avec les faits.

Le meurtrier présumé avait déjà été condamné pour conduite sous l’emprise de stupéfiants.

Mais l’enquête menée par la Section de recherches (SR) de la compagnie de gendarmerie de Pau conjointement avec les enquêteurs de la compagnie de gendarmerie de Bayonne a permis de mettre à jour son implication dans un trafic de stupéfiants, en l’occurrence de la résine de cannabis et de l’herbe. L’enquête se poursuit sous la direction d’une juge d’instruction.

Source : http://www.sudouest.fr/2014/01/16/homicide-a-urt-le-meurtrier-presume-etait-implique-dans-un-trafic-de-drogue-1431514-4442.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz