FLASH
Alerte : Trump a envoyé un architecte en Israël pour étudier l’installation de l’ambassade à Jérusalem  |  Sanders félicite Trump pour son annulation du Traité de libre échange  |  France Nantes : hier soir un homme a été blessé par balles au torse et jambe. Motif inconnu  |  Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 janvier 2014

navet

Michel Garroté, réd en chef  —  Dominique Strauss-Kahn va attaquer en diffamation Régis Jauffret, auteur d’un livre, sorti en librairie jeudi 16 janvier 2014, sous le titre « La ballade de Rikers Island », publié aux éditions du Seuil (426 pages, 21 euros). DSK va également attaquer les éditions du Seuil, ainsi que France Inter, où Régis Jauffret a fait la promotion de son ouvrage jeudi matin. Dans son livre, Régis Jauffret revient sans nommer DSK sur l’affaire du Sofitel. Jean Veil (avocat de DSK) a déclaré à l’AFP : « Sous prétexte d’une pseudo enquête romancée, l’auteur, qui n’hésite pas à s’appuyer sur des conversations purement et simplement inventées, contredit les conclusions devenues définitives de la procédure judiciaire américaine » (cf. première source en bas de page).

Sur lepoint.fr on peut lire (extraits adaptés ; cf. deuxième source en bas de page) : « Et voilà que Régis Jauffret le met à son tour en scène, sans jamais le nommer du reste, dans sa saisissante Ballade de Rikers Island. On croyait pourtant avoir tout dit sur « l’affaire ». En tout cas, on avait dit beaucoup, toujours la même chose. (…) S’il n’en dit pas plus que les autres (inutile de chercher le scoop, vous n’en trouverez pas), Jauffret le dit mieux que les autres (…) ».

Lepoint.fr : « Après des mois d’enquête en Amérique et en Afrique, où il a cherché, fouillé, examiné, tracé, traqué les gestes et les âmes de ses trois personnages (ndmg – DSK, Anne Sinclair et Nafissatou Diallo), après avoir disséqué chaque détail, il en a extrait les viscères, lesquels nous sont offerts ici en pâture, enrobés dans des phrases cristallines. Son roman ressemble à une comparution et lui à un témoin indirect » (ndmg – des mois « d’enquête » en Amérique et en Afrique pour publier un « roman » ?).

Pour ce qui me concerne, j’ai lu les « bonnes feuilles » du livre de Jauffret. Contrairement à ce qu’en écrit, sous forme d’éloge, lepoint.fr, l’auteur est lourd et confus. Si son livre est une enquête, alors elle est surréaliste. Si c’est un roman, alors il est médiocre. 426 pages de la sorte pour 21 euros, non merci.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.liberation.fr/societe/2014/01/16/dsk-attaque-en-diffamation-le-roman-de-jauffret-sur-l-affaire-du-sofitel_973335

http://www.lepoint.fr/livres/rentree-litteraire-l-affaire-du-siecle-romancee-par-regis-jauffret-16-01-2014-1781006_37.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz