FLASH
[25/05/2017] Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 janvier 2014

BeLBZTTCcAAkGLD.jpg-large

Ceci est une photo prise dans un camp d’entraînement militaire islamiste de Gaza où un journaliste du New York Times a assisté à la formation d’enfants. Ce sont les prochaines générations de combattants contre une possible offensive contre Israël.

13 000 adolescents y sont entrainés. Le camp est financé par le Ministère de l’éducation, qui pour ceux qui sont intéressé de savoir où passe l’argent de leurs impôts, est en partie financé par l’Union européenne et par la France.

L’entrainement consiste à manier les armes – des AK47, ramper sous des fils de fer barbelés, sauter au dessus de pneus en flamme « afin de savoir comment vaincre l’armée israélienne » dit un « étudiant » de 15 ans.

AFP0982465-01-08464946_b

« Nous recherchons les étudiants qui deviendront de futurs combattants, et les futurs leaders qui défendront leur cause et pourront apprécier les bienfaits de la « résistance », explique le commandant en chef du camp Abu Mahmoud.

AFP0982631-01-08465814_b

« Les étudiants ne cachent pas leur excitation à l’idée de combattre « l’ennemi sioniste », explique Muhamad Ghanem, 15 ans, l’arme à la main. « Quand j’aurai terminé mon entrainement, je saurais comment vaincre l’armée israélienne. Même s’ils n’envahissent plus Gaza, je serai prêt à me rendre près de la frontière et les combattre ».

Osama Shehada, également 15 ans, explique que ce qui l’intéresse, c’est construire des bombes pour les utiliser contre des cibles israéliennes. Il explique qu’il s’est inscrit au programme d’entrainement pour « se professionnaliser » et pour comprendre comment Israël utilise des agents palestiniens. « L’occupation israélienne n’arrête pas de recruter es espions. Pour nous, les espions sont plus dangereux que l’aviation israélienne, » ajoute Shehada.

AP0HM107-Main-2014-01-14T14-30-33.763Z466190_b

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’entrainement, qui s’est terminé mardi dernier, a été entièrement financé par le Ministère de l’éducation du Hamas. Ismail Haniyeh, le premier ministre de Gaza, assistait à la cérémonie de remise des diplômes, et il a fait un discours d’encouragement pour continuer la « résistance ». « Votre génération va achever la libération et l’indépendance de la Palestine, » a déclaré Haniyeh, qui a suggéré que les filles pourraient également prendre part au programme.

MCT429489_010466254_b

En novembre 2013, le New York Times dévoilait que le Hamas n’utilise plus le matériel de l’Autorité palestinienne et avait commencé à intégrer sa propre propagande dans le système éducatif. Entre autres détails, les accords d’Oslo ne sont pas mentionnés, la Palestine va de la Jordanie à la Méditerranée, et il y a un chapitre entier concernant l’opération Pilier de Défense qui explique : « Une tentative d’attaque contre la Knesset a poussé les sionistes à supplier pour un cessez le feu. »

Le premier qui soutiendra que le Hamas ne s’occupe pas d’éduquer la jeunesse palestinienne est d’une mauvaise foi évidente.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : http://t.co/pFtVPMcVA4

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz