FLASH
Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 janvier 2014

antisémitisme-2014

Michel Garroté, réd en chef  —  Le soir du jeudi 16 janvier 2014, à Paris, 1’500 personnes ont manifesté pour dénoncer l’antisémitisme et le négationnisme de Dieudonné. Le lendemain, soit le vendredi 17 janvier, je lis dans la presse française, à propos de ces 1’500 manifestants, que « plusieurs dizaines de personnes, scandant notamment des slogans favorables à Israël, se sont rassemblées jeudi soir place de la Bastille ». Cela ne me surprend plus. Depuis quelques années  —  j’en ai maintes fois fait la démonstration sur dreuz.info depuis 2007  —  les médias français, dans leur quasi-totalité, ont choisi le camp islamo-gauchiste. Je ne vais pas revenir ici, une fois encore, sur les raisons de ce choix suicidaire. Je me contente de publier ci-dessous deux articles, l’un de Lexpress.fr avec l’AFP, l’autre de JSS News. Je publie également un commentaire de lecteur publié sous l’article de JSS News, commentaire que j’analyse brièvement dans ma conclusion.

Lexpress.fr avec l’AFP (extraits adaptés ; lien vers source en bas de page) : « Des manifestants hostiles à Dieudonné ont fait face jeudi soir à ses soutiens près du Théâtre de la Main d’Or. Plusieurs dizaines de personnes, scandant notamment des slogans favorables à Israël, se sont rassemblées jeudi soir place de la Bastille, à l’appel de certaines associations juives pour manifester contre Dieudonné, dont le spectacle Le Mur a été interdit dans plusieurs villes pour antisémitisme. Elle était encadrée par un très important dispositif policier. Tout autour, dans une certaine confusion, plusieurs dizaines de supporteurs de l’humoriste controversé se sont réunis par petits groupes ».

Lexpress.fr avec l’AFP : « Les deux camps ont échangé des provocations verbales et invectives. Parmi les pro-Dieudonné, surtout de jeunes hommes, certains se sont fait prendre en photo en faisant des quenelles, geste présenté comme antisystème mais jugé antisémite par ses détracteurs. Le face à face s’est ensuite déplacé vers le Théâtre de la Main d’Or, où se produit régulièrement l’humoriste controversé, avant que les manifestants soient dispersés par les CRS » (fin des extraits adaptés de l’article de Lexpress.fr avec l’AFP ; lien vers source en bas de page).

JSS News (extraits adaptés ; lien vers source en bas de page) : « A l’appel d’Europe Israël, du Collectif Haverim, des Fils et Filles des Déportés Juifs de France, de la Ligue de Défense Juive, du Betar et du BNVCA, un grand rassemblement s’est déroulé jeudi soir (ndmg – 16 janvier 2014) sur la place de la Bastille. C’est environ 1’500 personnes qui ont fait le déplacement parfois depuis la province et l’étranger pour dénoncer l’antisémitisme et le négationnisme de Dieudonné. Une grande banderole  —  des Fils et Filles des Déportés Juifs de France (FFDJF)  —  était visible tout comme de nombreux drapeaux français et israéliens qui flottaient à travers la foule à l’instar de ceux de la Ligue de Défense Juive ainsi que du Betar. Malgré une forte tension, la manifestation s’est déroulée sans incident grâce à la présence soutenue des forces de l’ordre et du Service de Protection de la Communauté Juive (SPCJ) ».

JSS News : « Cependant, c’est en marge du rassemblement que plusieurs centaines de jeunes ont répondu aux provocations des adeptes de Dieudonné. Il est important de noter que la Ligue de Défense Juive n’est pas responsable des quelques débordements qui ont conduit à plusieurs interpellations puisque ces derniers s’expliquent par le ressentiment et la colère de nombreux jeunes juifs indépendants qui sont par définition difficilement contrôlables malgré les appels à la raison des organisateurs parmi lesquels figure la LDJ. En outre, Serge Klarsfeld s’est exprimé à la tribune au nom des FFDJF tout comme le responsable d’Europe Israël Jean-Marc Moskowicz. Sammy Ghozlan a prononcé un discours au nom du BNVCA dont il assure la présidence tandis qu’Aaron Wiezmann s’exprimait pour le Collectif Haverim ».

JSS News : « L’actuel président de la communauté juive de Toulouse Arié Bensemhoun a également pris la parole. « Mamie Sion », une femme âgée qui s’est illustrée dernièrement par sa bravoure en faisant le déplacement jusqu’à Nantes pour s’opposer aux adeptes de Dieudonné avec son drapeau d’Israël à la main fut acclamée par la foule après avoir été invitée à s’exprimer sur le podium. Tout au long du rassemblement, la rédaction de JSSNews a pu interroger différents acteurs politiques ou communautaires. Il faut tout d’abord noter la participation de fidèles du Beth Habad de Sarcelles venus dénoncer l’antisémitisme. Ces juifs orthodoxes condamnent sans réserve les propos et les dérives de Dieudonné. Pour ce qui est de l’interdiction des « spectacles » de ce dernier, ils considèrent que l’ex-humoriste devrait disposer à nouveau de cette possibilité de monter sur scène dans la mesure qu’il renonce à la haine antisémite qui le caractérise ».

JSS News : Le président des Fils et Filles des Déportés Juifs de France Serge Klarsfeld fait part de sa volonté d’exprimer son opposition la plus totale à un antisémitisme qui tue les enfants juifs et libère la parole antijuive. Arno Klarsfeld explique s’opposer à Dieudonné, au négationnisme ainsi qu’à l’incitation à la haine raciale. En tant que représentant du Collectif Haverim, Aaron Wiezmann déclare que « c’était réconfortant de voir la mobilisation d’aujourd’hui de la part de citoyens appartenant notamment à la communauté juive pour s’élever contre la sphère de la haine. En espérant que ce sera le signal de départ d’une mobilisation générale qui mobilisera l’ensemble des citoyens attachés aux valeurs de la République ! ». Claude Fain, vice-président du Think tank indépendant de la Droite Libre qui défend le respect des valeurs républicaines pense qu’il n’y a qu’un seul combat dorénavant contre monsieur M’bala M’bala qui souille les valeurs de la République française : le retrait définitif de son passeport français, indigne qu’il est d’être citoyen de ce noble pays ! ».

JSS News : Arié Bensemhoun, président de la communauté juive de Toulouse considère que tous ceux qui veulent combattre la montée inexorable de la haine des juifs en France ont leur place dans cette manifestation : « il n’est pas question de laisser quelqu’un venir nous expliquer que les nazis n’auraient pas terminé le travail il y a 70 ans. Face à ce genre de propos, il ne faut pas être silencieux. Nous avons l’intention de nous défendre face à ceux qui veulent nous exterminer. Nous sommes là ! Nous sommes un peuple debout, fier et libre. C’est ce que nous sommes venus dire aujourd’hui à Dieudonné ainsi qu’à tous ceux qui le soutiennent et l’admirent ». A la fin du rassemblement, le président d’Europe Israël Jean-Marc Moskowicz nous fait part de sa première impression : le bilan que je peux tirer de ce rassemblement c’est que nous étions aux alentours de 1’500 participants ».

JSS News : « Il s’agit donc d’un succès d’autant plus que le Crif n’a pas appelé à la manifestation. Je suis très satisfait de voir tous ces jeunes se mobiliser ». Une mobilisation particulièrement importante de la jeunesse qui est d’autant plus confirmée par les nombreux messages envoyés par un grand nombre de jeunes juifs au compte Twitter officiel de la LDJ. Leurs auteurs faisaient tous état de leur fierté et de leur soutien envers le mouvement tout en regrettant de n’avoir pu participer au rassemblement en raison d’une impossibilité liée souvent à un éloignement géographique ».

JSS News : « Il convient également de noter que les affiches du Collectif Haverim ont particulièrement été remarquées durant la manifestation tout comme celles du Mouvement des Républicains Vigilants qui proclamaient notamment : Face à Dieudonné, la République est unie, ou, encore, D’abord les Juifs et les Homos…Français entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ? A l’heure où Dieudonné et ses adeptes tournent en dérision le Chant des partisans, insultent le Président de la République et font l’apologie des atrocités de la Shoah, une des réponses les plus symboliques de cette soirée proviendra de la foule qui entonnera avec force l’hymne de la Résistance française qu’est le Chant des Partisans ! Enfin, la soirée fut ponctuée de slogans tels que Dieudonné t’es foutu, la France est dans la rue !, ou, encore, Pour une France fraternelle, assez, assez de l’antisémitisme ! » (Fin des extraits adaptés de l’article de JSS News ; lien vers source en bas de page).

Sous l’article de JSS News, parmi les divers commentaires de lecteurs, on peut lire celui-ci, que je commente, plus bas, dans la conclusion de ma présente analyse (extraits adaptés) : « Pourquoi des drapeaux israéliens et des slogans pro-israéliens, comme précisé dans la quasi-totalité des autres articles à ce sujet. J’ai d’abord cru que la tournée de Dieudonné passait par Tel-Aviv, puis après vérification, il s’avère que non. Ensuite je me suis dit que c’était pour faire parler les complotistes. Après vérification chez les Soral & Co, ils n’en parlent pas plus que ça. Alors je ne comprends pas. Le problème de l’antisémitisme en France est bien un problème français concernant autant juifs que non-juifs. Pourquoi mettre Israël là-dedans si ce n’est brouiller un peu plus les cartes et surtout le message. Pire. Faire fuir toute personne venues protester et ne souhaitant pas défiler sous un drapeau étranger. En allant un peu plus loin, la lutte contre l’antisémitisme et toute idéologie discriminante n’a pas de drapeau ni de patrie. Elle se doit d’être universelle. Alors un drapeau français dans une manif en France pour rappeler les valeurs affichées de la République, pourquoi pas, mais pas celui d’Israël. Ou alors tous les drapeaux du monde » (fin des extraits adaptés du commentaire publié sous l’article de JSS News).

Conclusion

« Pourquoi mettre Israël là-dedans ? », demande l’un des lecteurs de l’article de JSS News. Ma réponse est qu’il faut mettre Israël là-dedans, parce que Dieudonné utilise Israël comme un prétexte bidon pour alimenter son antisémitisme et son négationnisme. Il faut mettre Israël là-dedans, parce que tous les judéophobes de France utilisent Israël comme un prétexte bidon pour alimenter leur antisémitisme.

Il faut mettre Israël là-dedans, parce que tous les judéophobes de France utilisent « l’antisionisme » pour alimenter leur israélophobie, leur judéophobie et leur antisémitisme. Il faut mettre Israël là-dedans, parce que les « antisionistes » français manifestent avec les drapeaux de pays nord-africains, avec le drapeau du Hezbollah, avec le drapeau du Hamas et avec la keffieh du Fatah. Il faut mettre Israël là-dedans, parce qu’aujourd’hui déjà, de plus en plus de Juifs quittent la France pour aller vivre en Israël.

Il faut mettre Israël là-dedans, parce que la France n’aime ni les Juifs en diaspora, ni les Juifs en Israël. Il faut mettre Israël là-dedans, parce qu’en attendant d’aller vivre en Israël, les juifs français doivent montrer qu’ils n’ont pas honte du drapeau israélien.

Il faut mettre Israël là-dedans, parce que l’Etat hébreu est un pays libre et démocratique et parce qu’en France, les « antisionistes » français manifestent avec les drapeaux de pays nord-africains, le drapeau du Hezbollah, le drapeau du Hamas et la keffieh du Fatah. Voilà pourquoi il faut mettre Israël là-dedans.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/face-a-face-entre-pro-et-anti-dieudonne-a-paris_1314904.html

http://jssnews.com/2014/01/17/grand-succes-du-rassemblement-contre-lantisemitisme-de-dieudonne-a-paris/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz