FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 25 janvier 2014

maeda_16french_met2

Fabien Fieschi, Consul de France à Boston, Massachusetts, a été accusé de racisme pour avoir conseillé aux touristes d’éviter de se promener dans certains quartiers de Boston après la tombée de la nuit… des quartiers principalement noirs.

Aussi les élèves de l’école publique Codman Academy, située en plein cœur de Dorchester, attendaient de pied ferme la visite de Fabien Fieschi, le consul général de France à Boston, qu’ils avaient essayé en vain de rencontrer à son bureau de Back Bay. Ils souhaitaient qu’il explique pourquoi il a recommandé aux touristes français d’éviter de marcher la nuit dans leur quartier de Dorchester, ainsi que dans Roxbury et Mattapan, en raison de la criminalité.

Mattapan-shooting

Et le consul est venu.

Les élèves espéraient que, une fois dans leur école, le consul les écouterait, changerait d’avis, et demanderait au ministère français des Affaires étrangères de retirer les avertissements de son site internet.

Et beaucoup d’entre eux ont été choqués qu’il refuse de le faire.

« La réalité est que si vous regardez le site du gouvernement français, » explique Kyle Depina, une élève qui a accueilli chez elle un programme d’échange avec la France, « la plupart des endroits du pays qui sont concernés par les mises en garde sont des quartiers noirs, mais ce ne sont pas les seuls endroits où il y a des crimes, et pas du tout ou les agressions contre les touristes se produisent. »

Le Consul expliqua aux élèves et au personnel de l’école, lors d’un échange ouvert que « cela ne devrait pas vous offenser, pas vous, car vous n’êtes pas responsables de tout ce qui se passe dans votre quartier, »

French Consul in Dorchester

Fieschi, qui vit à Cambridge, et est consul général de Boston depuis environ un an, a ensuite expliqué qu’il était de son devoir de protéger les citoyens français. Il a expliqué que les fusillades sont beaucoup plus rares en France et que les crimes violents à Boston se produisent à Dorchester, Roxbury, et Mattapan, et a justifié les avertissements.

«Les contribuables français paient des impôts pour que nous leur fournissons des services et des informations, et fournir des informations sur la sécurité fait partie de notre travail», dit-il. « Si nous décidons de ne rien dire sur la sécurité, parce que cela risque de nous créer des problèmes, nous manquerions à notre mission et trahirions nos citoyens ».

Thammy Pierre-Louis, 17 ans, roula des yeux en écoutant ses propos, et dira, après son départ : « Je pense qu’il nous a ignoré, qu’il a ignoré tout ce que nous lui disions. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Kyle a résume le ressenti des élèves de Codman en expliquant: « nous voulons vraiment engager la discussion sur ce qui est raciste et ce qui est offensant, particulièrement lorsqu’on s’adresse à des gens en dehors du pays. »

La majorité des élèves de Codman a considéré que les mises en garde du ministère des Affaires étrangères étaient racistes, car il a conseillé aux ressortissants français d’éviter les zones où vivent principalement les noirs. Fieschi a rejeté cette notion, en disant que s’il y avait un pic de criminalité sur Beacon Hill (le quartier historique et touristique de Boston), il aviserait immédiatement le ministère.

«Je comprends qu’il veut protéger ses ressortissants, mais l’image négative qu’il jette sur notre quartier, elle est tout simplement fausse », a déclaré Shantelle Stewart, 17 ans. « C’est blessant ce qu’il a dit. »

Satisfaite que le consul général ait accepté son invitation, Meg Campbell, directrice général de l’école, a cependant dit qu’elle était déçue. «Je suis désolée qu’il ne semble pas être en mesure de nous entendre», a-t-elle dit. « Il est très coincé », il est resté sur « son point de vue. »

«C’est frustrant qu’il ne semble pas prêt de changer d’avis », ajouta-t-elle par la suite.

Fieschi a noté que le ministère des Affaires étrangères a été accusé de racisme ailleurs aux États-Unis suite à ses avis. « Cela nous a causé beaucoup de réaction négative ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.bostonglobe.com/metro/2014/01/16/french-official-est-vie-dorchester/YzZLnGM56wybUW8hfSotmJ/story.html

http://www.pri.org/stories/2014-01-17/boston-students-take-french-consulate-over-its-warning-avoid-their-neighborhood

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz