FLASH
Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  |  France Isère : attaque au couteau dans 1 hôtel et 1 Mc Donald’s: 4 blessés dont 1 grave. Suspect arrêté  |  Israël attentat terroriste : comme à Berlin et Nice, un Palestinien a lancé sa voiture sur les piétons – 1 mort  |  Trump: « intéressant, ces stars qui disent qu’elles refusent de chanter le jour de l’inauguration : nous ne leur avons même pas proposé ! »  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes, je n’aurais pas besoin d’utiliser Twitter pour dénoncer leurs mensonges »  |  Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  |  Il y a quelques instants, un islamiste armé d’un couteau a tenté de poignarder un soldat de Tsahal à Tulkarem. Assaillant abattu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 25 janvier 2014

unnamed

J’ai découvert, en lisant Dreuz et JSS News qu’un vote avait été organisé pour choisir la personnalité juive ou sioniste de l’année, et j’ai découvert ainsi, en même temps que ceux qui me lisent, que j’arrivais en deuxième position, derrière un hacker, bien sûr, anonyme.

J’aurais pu ne pas réagir, ou, simplement, dire que j’étais honoré par ce choix : la deuxième hypothèse est à mes yeux la bonne. J’ai été surpris. Je suis honoré par ce choix.

Je dois, cela dit, en dire plus. Certains, ici ou là, ont écrit que ce type de classement était dépourvu de sens. Je considère que toute forme de sondage, toute enquête d’opinion, qu’il s’agisse d’une population en général, ou d’un lectorat, a un sens, et je pense que ceux qui disent que cela est dépourvu de sens manquent de respect pour leurs semblables : j’ai en moi assez d’humilité pour ne pas manquer de respect. Je respecte même mes ennemis, ce qui me conduit à ne pas les sous-estimer. Je respecte mes amis, bien sûr. J’ai une attitude essentiellement bienveillante vis-à-vis des autres.

Certains ont noté que placer sur la liste un hacker qui s’en est pris aux auteurs de « quenelles «  devant des lieux de mémoire juive brouille le message du classement, en ce que le hacker se trouve ainsi présenté comme luttant contre les « antisionistes » ce qui nuirait au message qui « doit » passer, qui est que les auteurs de « quenelles » et leur inspirateur, Dieudonné, sont, surtout « antisémites ». Je dois dire, et je dis que je ne vois rien qui brouille le message. Les auteurs de « quenelles et Dieudonné sont antisémites. Les « antisionistes » sont aussi des antisémites. Le mot lui-même « antisioniste » est nauséabond : le sionisme a été un projet. Il n’est plus du tout l’ordre du jour. Israël est. S’opposer au « projet » de renaissance d’un Etat juif alors que cet Etat existe équivaut à vouloir rayer un Etat de la carte du monde en considérant qu’il n’est pas un Etat, mais juste un projet. Le mot « antisioniste » est un mot à dimension négationniste. Par ailleurs, j’ai assez étudié l’histoire de l’antisémitisme et celle de l’ « antisionisme » pour discerner que les mots avec lesquels on incrimine l’Etat juif sont très souvent les mots qu’on a utilisé pendant des siècles pour incriminer les Juifs.

Vouloir distinguer l’antisémitisme de l’ « antisionisme » est une façon de préserver l’ « antisionisme » et de dire qu’on peut vouloir l’anéantissement de l’Etat juif, et d’aucun autre Etat sur terre, et le vouloir dans les mêmes termes, souvent, que les antisémites des années 1930 en Europe, sans être antisémite. Tous les Juifs ne sont peut-être pas attachés à Israël, mais tous les antisémites d’aujourd’hui sont « antisionistes », et tous les « antisionistes » sont à un degré ou à un autre antisémites : quelques uns sont peut-être simplement des ignorants ou des idiots utiles, mais être ignorant ou idiot utile fait d’eux des compagnons de route ou des gens qui consentent. L’ « antisionisme » n’est pas une opinion : c’est un discours utilisé par des exterminationnistes qui rêvent de rayer Israël de la carte du monde et d’éliminer six millions de Juifs israéliens.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.


Certains sont surpris de la présence sur la liste de diverses personnes : c’est mon cas. Mais avant de critiquer, j’essaie de comprendre. Je vais donc tenter de comprendre pourquoi quelqu’un comme Doc Gyneco figure sur la liste. Je ne juge jamais a priori. J’ai, je l’ai dit, assez d’humilité en moi pour ne pas manquer de respect.

J’ajouterai que je ne suis pas juif, on le sait. Je sais juste ce que nous devons tous au judaïsme et, entre autres, l’essentiel des valeurs éthiques qui font ce que la civilisation occidentale a en elle de meilleur et de plus fécond. Ces valeurs éthiques m’imprègnent. En lisant certains commentaires, je ne suis pas certain qu’elles imprègnent ceux qui les écrivent.

Je ne suis pas « sioniste » non plus. Comme je l’ai écrit plus haut, le sionisme a été un projet. Israël est, et a, malgré l’adversité, une belle existence qui en fait un pays que j’aime et que tous ceux qui ont en eux l’amour de la liberté, de l’accomplissement, et de la dignité humaine ne peuvent qu’aimer. Je suis, simplement, un ami très fidèle d’Israël, et un défenseur inconditionnel d’Israël parce que je suis un défenseur inconditionnel de la liberté, de l’accomplissement et de la dignité humaine.

Merci encore à ceux qui m’ont choisi et qui m’honorent de leur amitié. Et merci au hacker anonyme. C’est un homme courageux. Et je comprends qu’il ne révèle pas son identité. Ses motifs pour cela sont très différents de ceux qui usent de l’anonymat d’internet pour inciter au meurtre et à la haine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz