FLASH
[23/03/2017] Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 28 janvier 2014

 

Abbas-1

 

Michel Garroté, réd en chef  —  Mahmoud Abbas a proposé, mardi 28 janvier 2014, qu’Israël procède à un retrait progressif en trois ans de la Judée et de la Samarie dites « Cisjordanie » dans le cadre d’un futur accord de paix au Proche-Orient. « Je dis cela clairement : quiconque propose dix ou 15 ans comme période de transition ne veut pas se retirer », a déclaré Mahmoud Abbas lors d’une conférence sur la sécurité organisée par le cercle de réflexion INSS de l’université de Tel-Aviv.

« Nous disons qu’une période de transition ne doit pas excéder trois ans, durant laquelle Israël pourra se retirer progressivement », a-t-il ajouté. Par le passé, Abbas n’avait évoqué qu’en termes généraux un retrait graduel de « Cisjordanie » au terme d’un accord de paix définitif, similaire au retrait d’Israël du Sinaï qui a duré trois ans, après la signature d’un traité de paix avec l’Egypte en 1979.

La demande d’Israël d’une présence militaire dans la vallée du Jourdain, qui devrait être la frontière orientale d’un futur « Etat palestinien en Cisjordanie et dans la bande de Gaza », est un des contentieux des négociations de paix. Israël estime à juste titre qu’un tel déploiement est vital pour sa sécurité et que sinon, la « Cisjordanie » risque de devenir une base pour des attaques terroristes.

Semblant tenir compte des craintes israéliennes, Abbas a déclaré que les Palestiniens voulaient bien qu’une tierce partie, telle que l’Otan, prenne la place d’Israël après le retrait pour assurer aux deux parties que les choses continueront normalement.

Lors de la conférence, le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon a mis en doute les « engagements » palestiniens. « Nous avons compté 1’040 cas traités par les services de sécurité palestiniens en 2013. Combien d’entre eux ont abouti devant la justice ? », a demandé le ministre à la conférence. Sur la même période, Israël a arrêté 3’000 Palestiniens dont la plupart ont été ensuite emprisonnés.

Prié de dire ce que faisait l’Autorité palestinienne pour maintenir le calme en « Cisjordanie », Abbas a prétendu : « L’ensemble des forces de sécurité se consacrent à leur devoir de prévenir la contrebande d’armes et leur utilisation au sein de l’Autorité palestinienne ou Israël ».

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://fr.news.yahoo.com/mahmoud-abbas-propose-un-retrait-d-39-isra%C3%ABl-165305393.html

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz