FLASH
[21/02/2017] L’armée somalienne + la mission africaine en Somalie + ISIS, ont lancé une opération commune contre des bases d’al Shabaab  |  Irak : Une frappe aérienne américaine vient de vaporiser des leaders de l’Etat islamique à Kirbuk  |  Le gouvernement belge retire le permis de résidence à 26 suspects qui ne pourront pas revenir en Belgique  |  Encore des efforts, et les Français pourront remercier internet d’avoir détruit Macron et leur éviter le pire  |  Marine Le Pen a refusé de se voiler pour rencontrer le mufti et a quitté Dar el-Fatwa  |  [20/02/2017] L’ambassadeur Russe auprès de l’ONU Vitaly Churkin est décédé  |  Argenteuil, un jeune de 14 ans invente une agression par des policiers en s’inspirant de Théo  |  Sondage présidentiel : Marine Le Pen 44%, Fillon 56%, Macron en baisse à cause d’internet  |  Une pétition demande à JK Rowling qui veut une migration illimitée, d’accueillir des réfugiés musulmans dans sa demeure de 18 chambres  |  Un musulman de 35 ans a été condamné pour avoir planifié avec l’Etat islamique un attentat dans un bus de Tel Aviv  |  Trump : « Ils prennent les gens pour des idiots ! Les médias Fake News font croire que l’immigration de masse en Suède marche à merveille »  |  Philippines: un navire vietnamien attaqué, 1 mort, 6 otages  |  Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 janvier 2014

 

Visit of Boutros Boutros Ghali to Cairo

 

Michel Garroté, réd en chef  —  Le quotidien parisien de centre-gauche Le Figaro raconte, jeudi 30 janvier 2014, que l’ancien secrétaire général de l’ONU, Boutros Boutros-Ghali, a écrit la préface d’un livre de Louis Aliot, vice-président du Front National, livre intitulé « Les présidents français et l’Europe – chronique de l’abandon progressif de la souveraineté française », à paraître en mars prochain chez l’éditeur Idées et Nation.

L’ancien secrétaire général de l’ONU écrit dans sa préface : « En évoquant l’Europe et la construction européenne sous une perspective jamais étudiée jusque-là, sous l’angle des présidents français de la Ve République, M. Louis Aliot met en exergue le pouvoir et les prérogatives aussi bien constitutionnelles que politiques du chef de l’État en matière des affaires étrangères ».

Boutros Boutros-Ghali indique ne pas partager les idées politiques voire la stricte orthodoxie souverainiste vers laquelle cet ouvrage est orienté, mais reconnaît la rigueur scientifique de l’ouvrage.

L’ancien secrétaire général de l’ONU a déclaré lors d’une récente interview que le véritable problème est que la France ne s’intéresse pas vraiment à la francophonie ; que la francophonie était soutenue à l’époque de Mitterrand, de Chirac ; mais que de nos jours, l’Etat français y porte un intérêt moindre préférant se concentrer sur d’autres dossiers qu’il juge prioritaires.

Boutros Boutros-Ghali est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine, un pseudo-tribunal ultragauchiste. De plus, il n’a jamais bougé le petit doigt pour les chrétiens coptes persécutés en Egypte. En outre, le patron du programme « pétrole contre nourriture » de l’ONU en Irak, Benon Sevan, a touché 150’000 dollars de pots-de-vin, de concert avec le cousin et le beau-frère de Boutros Boutros Ghali.

Son neveu, Youssef Boutros Ghali a été inculpé après la Révolution égyptienne de 2011 pour divers délits de corruption et détournements de fonds publics. Il est en fuite et fait l’objet d’un signalement transmis à Interpol. Le Front National  —  qui se dit national  —  fait donc préfacer son prochain livre par un ex-haut fonctionnaire onusien aux idées tiers-mondistes et aux pratiques financières contestées. Elle est pas belle la vie ?

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz