FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 3 février 2014

Les murs de l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville (19e) ont été une nouvelle fois taggés par des extrémistes de gauche la semaine dernière. Le curé, qui en est à sa dixième plainte, est excédé.

Mercredi matin 30 janvier, le curé Stéphane Esclef découvre des tags christianophobes sur les murs de l’église : « Curé sale poukave, bouffe ta soutane ou ta morale », « La seule église qui illumine est celle qui brûle », « Tous les pouvoirs sont assassins, ni dieu, ni maître »…

« Je suis à l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville depuis un an et demi. Ça fait près de dix fois que nous avons droit à ce genre d’insultes et ça va crescendo », et les paroissiens se font également insulter.

« Les faits sont d’autant plus graves que bien souvent les inscriptions sont faites sur un mur donnant sur la rue Fessart, où se trouve également une école. Vous imaginez ce que peuvent ressentir des enfants en lisant des choses comme celles-ci ? », ajoute Stéphane Esclef.

En décembre, un prêtre a été étranglé, un autre a reçu des coups de poing, et une femme a été giflée, par un groupe de cinq jeunes, toujours les mêmes, qui ont été interpelés mais qui seront très vite en mesure de recommencer. Cela commence à ressembler à ce qui se passe en Egypte ou à Bethléem en terre sainte : les Chrétiens étaient là bien avant les Musulmans, mais maintenant ils chassent les Chrétiens.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le curé espère qu’il y aura davantage de patrouilles de police. « Ce n’est un secret pour personne, il y a des attroupements la nuit, des jeunes qui fument… La délinquance est visible, mais rien n’est fait. »

Le maire PS du 19e, François Dagnaud, a condamné « fermement cette agression insupportable » et a demandé « au préfet de police de renforcer sans délai la protection de l’église ». Bertrand Delanoë a dénoncé des « insultes qui trahissent la lâcheté et la bêtise de leurs auteurs ».

S’agissant de la 10e agression christianophobe, si « condamner fermement » est la seule chose que sait faire le maire PS, il est urgent de le remplacer – même si la sécurité des habitants est du ressort de la préfecture, car il est évident que le PS ne va pas, juste avant des élections, défaire ses alliances historiques avec l’extrême gauche.

Jean-Jacques Giannesini, conseiller de Paris et tête de liste UMP-UDI-Modem aux élections municipales dans l’arrondissement, dénonce « ces dégradations récurrentes » car « rien n’a jamais été fait pour protéger cette église qui accueille chaque dimanche de nombreux paroissiens », et il demande l’installation de caméras de vidéosurveillance ainsi qu’un « dispositif d’éclairage public adapté autour de l’église ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz