FLASH
[19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 février 2014

Tintin-pays-or-noir

Michel Garroté, réd en chef  –-  Des dessinateurs dans une dizaine de pays lancent ce mardi 4 février 2014 une campagne en ligne avec une centaine de dessins, campagne en ligne pour Jabeur Mejri, un jeune Tunisien emprisonné depuis 2012 pour avoir diffusé des caricatures du prophète Mahomet.

Dans le cadre de cette campagne, des dessins ont été mis en ligne – www.100dessinspourjabeur.org – et une partie de ces dessins visent le président tunisien Moncef Marzouki qui n’a pas exercé son droit de gracier Jabeur Mejri. Celui-ci purge une peine de sept ans de prison pour avoir diffusé sur Internet des textes et dessins considérés comme insultant pour l’islam.

Le code pénal ne réprimant pas le blasphème, il a été condamné notamment pour trouble à l’ordre public. Son ami Ghazi Beji, condamné à la même peine pour ces faits, a fui la Tunisie et a obtenu l’asile en l’Europe. Le président Marzouki a plusieurs fois déclaré vouloir libérer Jabeur, tout en alléguant ne pas pouvoir le faire, tant que la Tunisie était confrontée à l’essor de groupes djihadistes.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz