FLASH
[28/04/2017] Israël a abattu un drone syrien qui survolait le Golan  |  L’Allemagne vote l’interdiction partielle du voile intégral musulman  |  [27/04/2017] Révélation : 4 avions cargo iraniens avaient atterri à Damas peu avant les frappes israéliennes  |  « George Soros a ruiné la vie de millions d’Européens » déclare le Premier ministre hongrois  |  Paris : l’appartement du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a été cambriolé (humour… oh et puis non)  |  Un commandant du Hezbollah et un garde révolutionnaire iranien tués lors des frappes israéliennes sur l’aéroport de Damas  |  Trump va reconnaître officiellement TOUT Jérusalem capitale d’Israël, révèle le quotidien Yedioth Ahronoth  |  Suite à l’arrestation du soldat allemand voulant commettre un attentat, 16 domiciles perquisitionnés en Allemagne, France et Autriche  |  Berlin : une policière a tiré sur un homme menaçant qui pénétrait dans un hôpital. Situation en cours  |  Londres : l’homme armé de couteaux arrêté près du parlement de Westminster est suspecté de terrorisme  |  Londres : individu suspect en possession de plusieurs couteaux interpellé dans le quartier de Westminster  |  Israël : un avocat arabe-israélien condamné à 7 ans de prison pour collaboration avec les terroristes du Hamas  |  Afghanistan : au moins 1 soldat américain mort dans un raid contre ISIS  |  Israël toujours nul en blocus : hier 6 920 personnes ont franchi le pont Allenby depuis la Judée Samarie vers Israël  |  Paris : Les fascistes ont tenté d’envahir le lycée Hélène Boucher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 février 2014

how_communism_works

Il est important de comprendre comment évolue la pensée de nos opposants – du moins c’est ce que je crois – et c’est pourquoi j’ai voulu vous faire partager ce court texte où un canadien de gauche révèle d’un regard candide comment il voit les différences entre la gauche et la droite.

“La droite tente de vivre dans un mode de pensée normalisé. Les gens de droite ne veulent pas sortir de leurs croyances conventionnelles et traditionnelles. Leur tendance est d’essayer de détruire ce qu’ils ne comprennent pas parce que le changement et l’évolution les effrayent. Ils ne se préoccupent que d’eux-mêmes et de leurs familles. Ils aiment les institutions du passé pour la simple raison qu’elles sont du passé. C’est pourquoi beaucoup d’entre eux qui ne sont pas riches sont d’accord avec les politiques qui favorisent les riches.

Ca ne les dérange pas de ne pas donner des soins médicaux aux sans papiers, parce qu’ils ne se soucient que d’eux-mêmes. Ca ne les dérange pas si des enfants meurent de faim, parce qu’ils sont bien nourris.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les personnes de gauche, en revanche, reconnaissent que si tout le monde n’est pas pris en charge, le monde sera plus dangereux.

La gauche voit que le changement est inévitable et fait ce qu’elle peut pour faire preuve de créativité avec les changements qui viennent. Les hommes et femmes de gauche préfèrent comprendre ceux qui sont différents d’eux plutôt que les craindre. Ils préfèrent vivre une vie d’exploration personnelle plutôt que promouvoir les institutions du passé. »

Il est aisé de déceler la somme de clichés de cette pensée « progressiste ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz