FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 février 2014

how_communism_works

Il est important de comprendre comment évolue la pensée de nos opposants – du moins c’est ce que je crois – et c’est pourquoi j’ai voulu vous faire partager ce court texte où un canadien de gauche révèle d’un regard candide comment il voit les différences entre la gauche et la droite.

“La droite tente de vivre dans un mode de pensée normalisé. Les gens de droite ne veulent pas sortir de leurs croyances conventionnelles et traditionnelles. Leur tendance est d’essayer de détruire ce qu’ils ne comprennent pas parce que le changement et l’évolution les effrayent. Ils ne se préoccupent que d’eux-mêmes et de leurs familles. Ils aiment les institutions du passé pour la simple raison qu’elles sont du passé. C’est pourquoi beaucoup d’entre eux qui ne sont pas riches sont d’accord avec les politiques qui favorisent les riches.

Ca ne les dérange pas de ne pas donner des soins médicaux aux sans papiers, parce qu’ils ne se soucient que d’eux-mêmes. Ca ne les dérange pas si des enfants meurent de faim, parce qu’ils sont bien nourris.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les personnes de gauche, en revanche, reconnaissent que si tout le monde n’est pas pris en charge, le monde sera plus dangereux.

La gauche voit que le changement est inévitable et fait ce qu’elle peut pour faire preuve de créativité avec les changements qui viennent. Les hommes et femmes de gauche préfèrent comprendre ceux qui sont différents d’eux plutôt que les craindre. Ils préfèrent vivre une vie d’exploration personnelle plutôt que promouvoir les institutions du passé. »

Il est aisé de déceler la somme de clichés de cette pensée « progressiste ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz