FLASH
[25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  |  Bahrain, Sanabis : une femme a été blessée par une explosion lors d’un attentat terroriste  |  [23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 février 2014

Former German Chancellor Schroeder greets the audience as he supports Social Democratic top candidate Steinbrueck (SPD) (not pictured) during an election campaign in Hanover

Reuters publie ce matin 5 février que la NSA écoutait les conversations téléphoniques de l’ex chancelier allemand Gerhard Schroeder depuis au moins 2002.

La raison de cet espionnage est l’opposition du Social Democrat (SPD) Schroeder à la guerre des Etats Unis en Irak, explique le quotidien allemande Sueddeutsche qui cite des sources américaines de la NSA.

« Nous avions des raisons de croire que Schroeder ne contribuait pas au succès de nos alliances », rapporte le quotidien citant une personne proche du dossier.

C’est la première fois depuis la révélation que le téléphone portable d’Angela Merkel qu’une information vient confirmer les suspicions, en Allemagne, que les dirigeants précédents aient pu également être mis sur écoute.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Schroeder a réagit à l’annonce en déclarant ne pas être surpris :

« A l’époque, je n’aurais pas pensé que j’étais sur écoute, mais maintenant, je ne suis plus étonné, » a expliqué Schroeder au Sueddeutsche Zeitung.

Les Allemands sont particulièrement sensibles aux sujets d’espionnage en raison de leur double expérience avec des régimes comparativement totalitaires : la période nazie et la période communiste en Allemagne de l’Est quand la police secrète de la Stasi construisit un gigantesque réseau de surveillance et de répression.

Une immense hypocrisie règne au sujet des révélations de Snowden concernant l’espionnage par les Etats Unis de pays et dirigeants alliés : ces révélations occultent le fait qu’au niveau gouvernemental, tout le monde espionne tout le monde, et tout le monde le sait, particulièrement dans les milieux du renseignement.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz