FLASH
Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 février 2014

Former German Chancellor Schroeder greets the audience as he supports Social Democratic top candidate Steinbrueck (SPD) (not pictured) during an election campaign in Hanover

Reuters publie ce matin 5 février que la NSA écoutait les conversations téléphoniques de l’ex chancelier allemand Gerhard Schroeder depuis au moins 2002.

La raison de cet espionnage est l’opposition du Social Democrat (SPD) Schroeder à la guerre des Etats Unis en Irak, explique le quotidien allemande Sueddeutsche qui cite des sources américaines de la NSA.

« Nous avions des raisons de croire que Schroeder ne contribuait pas au succès de nos alliances », rapporte le quotidien citant une personne proche du dossier.

C’est la première fois depuis la révélation que le téléphone portable d’Angela Merkel qu’une information vient confirmer les suspicions, en Allemagne, que les dirigeants précédents aient pu également être mis sur écoute.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Schroeder a réagit à l’annonce en déclarant ne pas être surpris :

« A l’époque, je n’aurais pas pensé que j’étais sur écoute, mais maintenant, je ne suis plus étonné, » a expliqué Schroeder au Sueddeutsche Zeitung.

Les Allemands sont particulièrement sensibles aux sujets d’espionnage en raison de leur double expérience avec des régimes comparativement totalitaires : la période nazie et la période communiste en Allemagne de l’Est quand la police secrète de la Stasi construisit un gigantesque réseau de surveillance et de répression.

Une immense hypocrisie règne au sujet des révélations de Snowden concernant l’espionnage par les Etats Unis de pays et dirigeants alliés : ces révélations occultent le fait qu’au niveau gouvernemental, tout le monde espionne tout le monde, et tout le monde le sait, particulièrement dans les milieux du renseignement.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz