FLASH
[22/05/2017] Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine lundi prochain à Versailles  |  Correction de la police pour Tel Aviv: « ce n’est pas un attentat mais un accident »  |  Attentat terroriste à Tel Aviv à la voiture comme à Nice : 5 blessés, terroriste appréhendé  |  Suède : les migrants musulmans responsables de 9 agressions à main armée sur 10  |  Sur Twitter, une EXPLOSION de louanges pour le discours historique de Trump devant 50 pays musulmans  |  Un millionnaire algérien souhaite que les femmes portent des burkinis au Festival de Cannes  |  Allemagne : deux Turcs soupçonnés d’avoir violé une adolescente de 13 ans  |  [20/05/2017] Attentat des Champs-Elysées : un complice présumé du terroriste a été mis en examen et placé en détention provisoire  |  Islamophobie, voile à l’école : « les propos de Marlène Schiappa sont absolument scandaleux. C’est une aberration totale! » Alain Finkielkraut  |  La mascarade d’élection en Iran a permis la réélection de l’extrémiste Rouhani  |  [19/05/2017] Laurent Wauquiez renonce à se présenter aux législatives pour rester président de région  |  Israël : Le Chabak a arrêté cette nuit le chauffeur ambulancier arabe qui a fermé la route à un juif pour qu’il se fasse lyncher  |  Milan : un homme a poignardé un soldat et un policier  |  [18/05/2017] New York, Times Square, une voiture fonce sur la foule -1 mort 13 blessés – sans rapport avec le terrorisme selon la police  |  Dans quel sens, le blocus ? 3858 permis d’entrée en Israël depuis Gaza ont été délivrés hier. 0 dans l’autre sens : mort assurée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 février 2014

Former German Chancellor Schroeder greets the audience as he supports Social Democratic top candidate Steinbrueck (SPD) (not pictured) during an election campaign in Hanover

Reuters publie ce matin 5 février que la NSA écoutait les conversations téléphoniques de l’ex chancelier allemand Gerhard Schroeder depuis au moins 2002.

La raison de cet espionnage est l’opposition du Social Democrat (SPD) Schroeder à la guerre des Etats Unis en Irak, explique le quotidien allemande Sueddeutsche qui cite des sources américaines de la NSA.

« Nous avions des raisons de croire que Schroeder ne contribuait pas au succès de nos alliances », rapporte le quotidien citant une personne proche du dossier.

C’est la première fois depuis la révélation que le téléphone portable d’Angela Merkel qu’une information vient confirmer les suspicions, en Allemagne, que les dirigeants précédents aient pu également être mis sur écoute.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Schroeder a réagit à l’annonce en déclarant ne pas être surpris :

« A l’époque, je n’aurais pas pensé que j’étais sur écoute, mais maintenant, je ne suis plus étonné, » a expliqué Schroeder au Sueddeutsche Zeitung.

Les Allemands sont particulièrement sensibles aux sujets d’espionnage en raison de leur double expérience avec des régimes comparativement totalitaires : la période nazie et la période communiste en Allemagne de l’Est quand la police secrète de la Stasi construisit un gigantesque réseau de surveillance et de répression.

Une immense hypocrisie règne au sujet des révélations de Snowden concernant l’espionnage par les Etats Unis de pays et dirigeants alliés : ces révélations occultent le fait qu’au niveau gouvernemental, tout le monde espionne tout le monde, et tout le monde le sait, particulièrement dans les milieux du renseignement.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz