FLASH
[26/04/2017] Ted Cruz veut saisir les milliards d’El Chapo pour payer le mur entre le Mexique !  |  L’UE entame le processus de levée d’immunité de Le Pen concernant le mauvais usage de fonds européens  |  La Chine exige des Etats-Unis l’arrêt des exercices militaires avec la Corée du sud  |  Macron a été sifflé à son arrivée chez Whirlpool  |  Explosion dans la bande de Gaza : 3 blessés, cause encore inconnue  |  Israël : Tentative d’attaque au couteau par un terroriste palestinien près de Naplouse illégalement occupée par les colons arabes. Racaille puante neutralisée.  |  Attentats de janvier 2015 : 10 personnes interpellées pour la fourniture d’armes à Amedy Coulibaly  |  [25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 février 2014

Former German Chancellor Schroeder greets the audience as he supports Social Democratic top candidate Steinbrueck (SPD) (not pictured) during an election campaign in Hanover

Reuters publie ce matin 5 février que la NSA écoutait les conversations téléphoniques de l’ex chancelier allemand Gerhard Schroeder depuis au moins 2002.

La raison de cet espionnage est l’opposition du Social Democrat (SPD) Schroeder à la guerre des Etats Unis en Irak, explique le quotidien allemande Sueddeutsche qui cite des sources américaines de la NSA.

« Nous avions des raisons de croire que Schroeder ne contribuait pas au succès de nos alliances », rapporte le quotidien citant une personne proche du dossier.

C’est la première fois depuis la révélation que le téléphone portable d’Angela Merkel qu’une information vient confirmer les suspicions, en Allemagne, que les dirigeants précédents aient pu également être mis sur écoute.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Schroeder a réagit à l’annonce en déclarant ne pas être surpris :

« A l’époque, je n’aurais pas pensé que j’étais sur écoute, mais maintenant, je ne suis plus étonné, » a expliqué Schroeder au Sueddeutsche Zeitung.

Les Allemands sont particulièrement sensibles aux sujets d’espionnage en raison de leur double expérience avec des régimes comparativement totalitaires : la période nazie et la période communiste en Allemagne de l’Est quand la police secrète de la Stasi construisit un gigantesque réseau de surveillance et de répression.

Une immense hypocrisie règne au sujet des révélations de Snowden concernant l’espionnage par les Etats Unis de pays et dirigeants alliés : ces révélations occultent le fait qu’au niveau gouvernemental, tout le monde espionne tout le monde, et tout le monde le sait, particulièrement dans les milieux du renseignement.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz