FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 février 2014

mall-for-ladies-only_l

En Arabie Saoudite, Etat islamique où l’on pratique le vrai islam, rapporte Associated Press sur Gulf News (lien ci dessous), une étudiante de l’université Roi-Saoud de Riyad est morte parce que les responsables de l’université ont interdit aux ambulanciers hommes de pénétrer sur le campus des femmes la secourir.

Les règles des universités du pays appliquent une ségrégation islamique stricte entre les hommes les femmes, et interdisent aux hommes de se trouver sur le campus des femmes. C’est aussi le cas pour les écoles, les restaurants et les cafés, où existent des sections séparées pour les femmes et sont interdites aux hommes. L’autorité islamique la plus respectée du Royaume a d’ailleurs mis en garde contre la mixité, expliquant qu’elle est une menace pour la chasteté des femmes et la société en général. Ca c’est le vrai islam qu’aucun bon musulman n’oserait contester.

2 hartensteinabroad Segregated McDonalds in Riyadh
Ségrégation dans les restaurants

Mercredi dernier 5 février, une étudiante a été victime d’une crise cardiaque. Les ambulanciers sont rapidement arrivés sur place, et ont apparemment dû patienter une heure avant de pouvoir intervenir. Quand ils ont enfin été autorisés à entrer après d’interminables discussions, l’étudiante était morte.

Suite à l’incident, des professeurs ont demandé une enquête. “Nous avons besoin d’une direction qui peut prendre des décisions rapidement sans se demander ce que la famille ou la culture vont dire” a déclaré le professeur Aziza Yousuf.

Sur les murs de l'université
Sur les murs de l’université

Une des employées de l’université témoin de la scène a déclaré que l’ambulance n’a pas été appelée immédiatement, et ajoute que la permission d’entrer sur le campus a été retardée, et que la directrice de l’université et celle du collège ont paniqué. L’employée a témoigné en gardant l’anonymat de peur que l’université se venge contre elle.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En revanche, le recteur de l’université, Badran al-Omar, qui n’était pas sur place, nie cette version des faits et affirme que les ambulanciers ont été admis dès leur arrivée et que tout a été mis en oeuvre pour sauver la vie de la jeune femme.

“Elles ont appelé l’ambulance à 12h35, elle est arrivée à 12h45, et elle est entrée immédiatement. Personne ne leur a interdit l’accès. Et ils sont entrés par une porte secondaire,” a déclaré Omar.

En 2002 déjà, une quinzaine d’élèves d’une école de La Mecque ont été brûlées vives, ont témoigné des groupes de défense des droits de la personne, quand les policiers religieux ont refusé de les laisser sortir de l’établissement en flammes parce qu’elles n’étaient pas vêtues correctement – elles n’avaient pas le corps entièrement couvert. là encore, personne n’a été autorisé à enquêter sur cette version des faits.

Le président français François Hollande a déclaré en Tunisie que l’islam est compatible avec la démocratie. Tout dépend de ce qu’on entend, dans ce monde révisionniste, par démocratie. Si c’est la démocratie façon Arabie Saoudite, il a tout à fait raison.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : Associated Press pour GulfNews.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz