FLASH
L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 9 février 2014

unnamed

Quelques fois, des organisations humanitaires servent de couverture au financement du jihad, et “des islamistes ont un pied dans le monde légal et un autre dans le financement du terrorisme,” déclarait Juan Zarate, ancien membre du Département d’Etat américain et auteur du livre “Treasury’s War*” qui décrit les efforts des Etats Unis pour pénétrer les réseaux financiers du Jihad.

La France est moins regardante sur les réseaux français qui financent le terrorisme, une déshonorante tolérance pour la patrie des Droits de l’homme.

“La communauté des organisations non gouvernementales est colonisée par de nombreuses personnes qui utilisent les droits de l’homme comme un moyen d’action et non comme une fin en soi,” déclarait Thor Halvorssen, Président de la Fondation des Droits de l’Homme (Human Rights Foundation). “Habituellement, c’est un paravent pour jouer un rôle politique, mais c’est choquant lorsque c’est destiné à neutraliser les actions légitimes des gouvernements pour lutter contre le terrorisme.”

Ainsi, en France, et en toute impunité, le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP) finance les activités terroristes du Hamas, classé organisation terroriste par l’Union européenne et les Etats Unis, sous couvert d’aide humanitaire aux Palestiniens.

Les services de renseignements français sont parfaitement au courant mais ils ferment les yeux.

1) En 2010, l’AFP, dans une dépêche reprise par La Dépêche1 citait le témoignage de Jean-Charles Brisard, grand spécialiste français du terrorisme et ancien attaché militaire du Cabinet Balladur : “ce n’est que la partie émergée de l’iceberg: le CBSP est cité dans plusieurs procédures judiciaires, aux Etats-Unis mais aussi en France, pour soutien financier au Hamas”.

La France ne réagit pas,

2) Dans la même dépêche AFP de 2010, il est indiqué qu’ “Une source policière affirme même que « le CBSP est la vitrine du Hamas en France », sans être plus précis.”

3) En 2001, le Crédit Lyonnais – banque du CBSP – avait signalé à deux reprises à Tracfin, le service anti-blanchiment de Bercy, des mouvements de fonds suspects. Et même si les vérifications n’avaient rien donné, le CBSP avait ensuite changé de banque et choisi La Poste.

4) En 2008, le centre Simon Wiesenthal2 était poursuivi en diffamation par le CBSP pour l’avoir accusé de lever « des fonds pour les familles des terroristes-suicide du Hamas par le biais de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) dans une campagne camouflée sous le nom : +pour la modique somme de 50 euros, parrainez un orphelin de Palestine ».

Les magistrats de la 11e chambre de la cour de cassation confirmèrent les accusations du centre Simon Wiesenthal, rapporte l’AFP en octobre 2008, précisant que “les magistrats de la 11e chambre ont considéré que son [Wiestenthal] enquête était effectivement « sérieuse » et qu’il n’avait « pas dépassé les limites admissibles en matière de liberté d’expression ».

Le juge alla jusqu’à préciser3 que :

“…d’après le grand nombre de preuves produites par Stanley Samuels [président du centre Simon Wiesenthal] qui lui ont permis de forger son opinion, il a fait une enquête approfondie, et… la cour a constaté qu’il a été constamment réaffirmé que depuis le 27 décembre 2001 et le 12 septembre 2003, le Hamas a été considéré comme une organisation terroriste selon les lois européenne et la loi française” et que “…le gouvernement des Etats Unis, d’Australie et du Canada, respectivement en août, septembre et novembre 2003, ont inscrit le CBSP sur la liste des organisations “spécifiquement identifiées avec le terrorisme global”, et que “Le département d’Etat américain a gelé les avoirs de l’organisation”, et qu’il “n’a pas été contesté que depuis août 2003, la banque centrale du Liban a été questionnée concernant des liens avec le Hamas, et que le CBSP a été cité”.

Là encore, contrairement aux Etats Unis, à l’Australie et au Canada, la France, dont le CBSP est installé en toute tranquillité à Paris, Lille, Lyon et Marseille, décida de faire l’autruche.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

5) Pourtant la France est bien au courant des vraies activités du CBSP. Le 19 décembre 2005, Monsieur Nicolas Sarkozy, alors Ministre de l’Intérieur, écrivait dans une lettre adressée au Centre Simon Wiesenthal, que « Certaines associations palestiniennes avec lesquelles travaille le CBSP sont cependant affiliées plus ou moins directement au mouvement Hamas« .

Difficile de dire que la France ne savait pas…

6) Malgré cela, le CBSP décida de déposer une nouvelle plainte en diffamation contre LePost.fr, suite à un article de 2010 où il citait les accusations jugées légitimes par la cour de cassation.

Et retournement, en septembre 2013, la France se décida enfin à agir : le juge d’instruction de la cour d’appel laissa passer les délais afin que l’action soit prescrite, et que la cour n’ait pas à juger l’affaire au fond, ce qui aurait tourné de nouveau les projecteurs sur les activités embarrassantes du CBSP.

La France, pour des raisons obscures mais parfaitement immorales, a décidé que le CBSP peut continuer à récolter des dizaines de millions d’euros de dons (13 millions en 2009) pour le compte du Hamas.

Alexandre Del Valle l’a dénoncé dans un article du 6 avril 2012 sur Atlantico4 : “L’UOIF soutient des organisations « caritatives » comme le Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP), qui envoie de l’argent au Hamas. A chaque congrès du Bourget, on peut trouver des publicités du CBSP qui soutient financièrement les familles des kamikazes…”

La France n’a pas bronché.

Le Nouvel Obs, le 4 juin 2010 écrit5 : “Le CBSP agit depuis 20 ans en France au profit des Palestiniens. Cette organisation a été désignée comme « entité terroriste » par les Etats-Unis le 22 août 2003, en même temps que quatre autres ONG accusées « d’apporter leur soutien au Hamas et former son réseau de collecte de fonds en Europe ».

La France n’a pas bougé.

Dans La Croix du 2 juin 20106, Anne-Fleur Delaistre et Agnès Rotivel écrivent : “[Michel Roy, du Secours Catholique], ne nie pas que le CBSP puisse avoir des liens avec le Hamas ou des associations caritatives financées par ce mouvement islamiste radical au pouvoir dans la Bande de Gaza. »

Elles ajoutent que “En effet, après le 11 septembre, les États-Unis et la Grande Bretagne avaient fait pression sur la France pour qu’elle [l’association CBSP] soit inscrite sur la liste des organisations terroristes »

Et je pourrais continuer la liste indéfiniment, et citer la CICAD qui écrit en mai 2012 que « Le CBSP [est] une des branches du Hamas,” ; 20minutes.fr, en 2010 : CBSP en même temps que quatre autres ONG accusées « d’apporter leur soutien au Hamas et former son réseau de collecte de fonds en Europe” ; et CNS News 8, le 22 janvier 2010 :

« Le comité de bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP) et son antenne en Suisse, l’Association de Secours Palestinien (ASP), furent ajoutés sur la liste du trésor américain en août 2003, après que le gouvernement américain les identifia comme “principaux financiers” en France et en Suisse du groupe terroriste palestinien Hamas”, ajoutant que “le groupe a collecté de grosses sommes d’argent dans les mosquées et les centres islamiques, qui sont ensuite transférées à des sous-entités du Hamas, » écrivait le Département du trésor américain. »

Mais à quoi bon continuer la liste, puisque, écrivait l’UPJF en 20107 désabusé “La raison véritable du classement sans suite des enquêtes françaises concernant le CBSP est donc apparemment d’ordre politique.”

Aussi se pose une triple question.

  1. Quels bénéfices politiques la France retire-t-elle en n’interdisant pas une association qui finance le terrorisme du Hamas ?
  2. La France est-elle crédible lorsqu’elle promet de lutter contre l’antisémitisme avec la plus grande fermeté tout en laissant s’épanouir sur son territoire une organisation qui finance le terrorisme antisémite ?
  3. Puisque le CBSP finance le terrorisme, la France, informée et passive, qui a inscrit le Hamas sur la liste des organisations terroristes est-elle cohérente, ou hypocrite ? Peut-elle dénoncer une organisation terroriste et autoriser son financement ?

 

La branche américaine du Crédit Lyonnais, dont une agence en France a été jusqu’en 2003 la banque du CBSP, est poursuivie en justice par 200 victimes américaines du terrorisme du Hamas entre 2002 et 2004, pour avoir “fermé les yeux” sur les activités de financement de son client au Hamas, alors “qu’elle avait des soupçons depuis 1997”9.

En mars 201310, le juge Dora Irizarry déclarait qu’il existe “un authentique problème » concernant le comportement de la banque [Crédit Lyonnais] avec le compte en question [CBSP], dans un jugement d’accusation qui stipule :

“Le Crédit Lyonnais a ouvert un compte au CBSP ; pas directement au Hamas, mais à une œuvre qui finance le Hamas. Le CBSP est désigné parce qu’il finance le Hamas, par conséquent, aucune banque qui exerce sur le sol américain (le Crédit Lyonnais a une branche aux Etats Unis qui la rend responsable pour les activités mondiale du groupe) n’est autorisée à apporter des services financiers au CBSP ou à n’importe quelle autre organisation charitable ou terroriste désignée comme telle. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

1 http://www.ladepeche.fr/article/2010/06/04/848488-cbsp-accuse-etre-proche-hamas-aide-depuis-20-ans-palestiniens.html

2 http://www.wiesenthal.com/site/apps/nlnet/content2.aspx?c=lsKWLbPJLnF&b=5711841&ct=7242947#.UvdISHe1ZFM

3 http://www.wiesenthal.com/atf/cf/%7B54d385e6-f1b9-4e9f-8e94-890c3e6dd277%7D/FRENCH%20SUPREME%20COURT%20JUDGEMENT%20-%20ENGLISH%20CERTIFIED%20TRANSLATION.PDF

4 http://www.atlantico.fr/decryptage/interdiction-uoif-islam-france-retrograde-anti-occidental-anti-juif-alexandre-del-valle-325889.html

5 http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20100604.OBS4974/flottille-de-retour-en-france-des-militants-fustigent-l-assaut.html

6 http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Ces-militants-francais-de-la-Flottille-pour-la-paix-_NG_-2010-06-02-552446

7 http://www.upjf.org/fr/3022-landau_financement_terrorisme.html

8 http://www.cnsnews.com/news/article/obama-state-department-cites-outreach-muslims-reason-allow-two-muslim-scholars-country

9 http://www.investigativeproject.org/documents/misc/746.pdf#page=4

10 http://www.investigativeproject.org/3937/judge-clears-path-for-trial-against-french-bank

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »12px »]Pour aller plus loin sur le sujet :

http://www.thestar.com/news/canada/2014/01/07/judge_backs_jason_kenneys_decision_to_cut_funding_to_canadian_arab_federation.html
http://www.washingtonpost.com/world/national-security/islamic-charity-officials-gave-millions-to-al-qaeda-us-says/2013/12/22/e0c53ad6-69b8-11e3-a0b9-249bbb34602c_story.html?wpisrc=nl_headlines
http://www.wiesenthal.com/site/apps/nlnet/content2.aspx?c=lsKWLbPJLnF&b=5711841&ct=7242947#.UrR2AXm_LWU
http://www.nysun.com/national/americans-sue-french-bank-in-terror-case/28107/
http://vudejerusalem.20minutes-blogs.fr/archive/2008/10/03/le-cbsp-perd-son-proces-en-appel-defaite-judiciaire-pour-les.html
https://en.wikipedia.org/wiki/Committee_for_Charity_and_Support_for_the_Palestinians
http://www.campus-watch.org/article/id/9019
http://www.thedailybeast.com/articles/2013/12/20/terrorists-for-human-rights.html

Lettre d’Amin Abou Rashed, organisateur de la flottille, à Akram Meshaal, cousin de Khaled Meshaal :

[message_box title= »MESSAGE TITLE » color= »green »]Charité Al-Aqsa Organisation charitable Al-Aqsa
G. Van Lindstraat 103-e
3022 TH. Rotterdam Al-Aqsa Hayir- Kurumu
Tel : 010- 4256 790 Fax : 010- 4253749
Hollande, 04/02/2001
Lettre au cousin de Khaled Meshaal, Akram Meshaal
Au Nom d’Allah le Bienveillant, le Miséricordieux,
Honorable frère Akram Meshaal, qu’Allah vous protège et veille sur vous,
Que la paix d’Allah soit avec vous, toutes miséricordes et bénédictions…
Sujet : Les adresses des organisations caritatives travaillant pour la
Palestine en Europe.
Nous vous joignons nos voeux les plus ardents, priant afin que Sa Toute-
Puissance et sa grâce vous touche, puissiez-vous jouir d’une abondance de santé
et de bien-être.
Conformément à votre requête, nous vous envoyons la copie des adresses des
organisations charitables travaillant pour la Palestine en Europe.
Votre frère Amin Abu Ibrahim,
Organisation de Charité al Aqsa – Pays-Bas.[/message_box]

Screen Shot 2014-02-09 at 14.06.34 PM

 

Screen Shot 2014-02-09 at 14.10.31 PM

 

* En achetant le livre avec ce lien Amazon, vous bénéficiez d’une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui reçit une commission de 5%

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz