FLASH
L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 10 février 2014

Ceci n'est pas un journal

Dreuz a parlé ici de la fessée panpan cucu que l’actionnaire principal de Libération a donné aux journalistes d’extrême gauche de Libération (« Je veux les rendre ringards tous ces esprits étriqués et tirer un coup d’avance, un coup cash, où tout est dit, y compris le projet sur l’immeuble […] Je pense qu’il faut prendre […] à témoin tous les Français, qui raquent pour ces mecs, pour que tout le monde comprenne bien l’enjeu qui se joue actuellement… D’un coté, la faillite, de l’autre coté, une autre vision….. ».)

D’autres journalistes de la gauchosphère sont venus les soutenir, il s’agit de La Société des journalistes de Rue89.

Ci dessous, le message de soutien de la SDJ Rue89, et les commentaires de la SDJ Dreuz entre parenthèses.

Nous suivons avec beaucoup d’inquiétude (faux-culs: vous n’en n’avez rien à cirer. Si vos collègues de Libé doivent déménager à Bagnolet, vous vous dites: « ça leur fera les pieds, à ces prétentieux de Libé qui nous snobent ») la crise que vous traversez (la crise : traverser le périph’ et bosser au milieu des chances pour la France). Le mépris manifesté par votre actionnaire envers le travail quotidien de votre rédaction touche chacun d’entre nous (exact : comme les journalistes de Libération, vous faites perdre au Nouvel Obs des millions d’euros par an, et vous pourriez bien être les prochains sur la liste).

Dans le contexte actuel de crise de la presse (crise de la presse ou crise du journalisme : lisez les sondages : le public vous reproche d’être déconnectés du monde réel, de pratiquer la langue de bois, d’être politiquement orientés, et que votre manque de pluralisme idéologique nuit à votre indépendance, tandis que nous, sur internet, sommes plébiscités comme le média le plus indépendant (94%) et respectant le plus la liberté d’expression (75%)), ce qui se passe chez vous nous concerne tous (et il y a de quoi, car vous êtes incapables de vous remettre en question).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nous aimons bien faire à manger mais ce n’est pas notre métier (pourtant vous servez chaque jour la même soupe à vos lecteurs, et ils vous disent qu’elle n’est pas bonne). 

Libération est indispensable au paysage journalistique français (Mouais, j’ai des doutes… Un journal de gauche de plus ou de moins, il y en a déjà trop. C’est un vrai journal de droite qui est indispensable au paysage, car, je vous le rappelle tout de même, 50% des Français, ceux que vous méprisez – et qui vous le rendent bien – ne votent pas à gauche). Nous sommes solidaires de votre lutte (c’est bien le problème: au lieu de lutter, ils feraient mieux de faire du journalisme)  et vous apportons tout notre soutien pour sauvegarder votre média (rappel : ce n’est pas leur média), votre identité et votre ton (c’est précisément cette identité et ce ton qui les a amenés au bord de la faillite, et vous, bande de nazes de la SDJ Rue89, vous prenez le même chemin, et vous leur dites de sauvegarder ce qui va les perdre ? Vous seriez pas un peu marteaux ?).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz