FLASH
Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 février 2014

jihadistes-syrie-islam

Selon plusieurs observateurs, des dizaines de Britanniques ont été tués en train de combattre en Syrie aux cotés de groupes jihadistes. Selon l’UE, environ 20% des 7,000 jihadistes étrangers présents parmi les islamistes en Syrie viennent d’Europe de l’Ouest.

Le danger est si grave que les autorités britanniques envisagent de retirer la nationalité à tout anglais possédant une double nationalité et ayant combattu en Syrie.

• Au Canada, le gouvernement a proposé de profondes modifications des lois sur l’immigration, y compris le retrait de la nationalité de personnes condamnées pour terrorisme ou espionnage.

La mesure vise spécifiquement les djihadistes possédant une double nationalité et qui sont « membres d’un groupe ou d’une force armée engagée dans un conflit contre le Canada », précise un communiqué du gouvernement.

Il vise également toute personne « condamnée pour terrorisme, haute trahison, trahison ou espionnage ».

« Les Canadiens comprennent que la citoyenneté n’est pas un simple passeport de convenance », a déclaré le ministre de l’immigration Chris Alexander.

« La citoyenneté est une promesse de responsabilité mutuelle, et l’engagement à respecter les valeurs qui sont enracinées dans notre histoire, » ajoute le ministre, qui précise que les frais d’immigration vont augmenter, et qu’il sera maintenant exigé des nouveaux venus qu’ils démontrent posséder l’un des deux langues officielles du Canada, l’anglais ou le français.

• En France, le langage – et l’attitude gouvernement, sont tout sauf clairs.

– Début février, un islamiste interpellé à Trappes par le Raid a été expulsé vers l’Algérie. L’homme avait pris une part active dans les violences qui avaient éclatées à Trappes l’été dernier après l’interpellation du mari d’une femme intégralement voilée qui avait dégénéré, et il avait – rien que de très banal pour un islamiste qui ne se dissimule pas derrière l’antisionisme, tenu des propos antisémites et appelé au jihad.

– Fin janvier, les deux adolescents musulmans toulousains jihadistes partis en Syrie ont été mis en examen à leur retour de Turquie. Après 48 heures de garde à vue, ils ont été présentés à un juge dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « participation à une association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». Leur condamnation sera très légère. C’est à dire qu’après un court séjour en prison, où ils parachèveront leur radicalisation déjà bien avancées, ils deviendront un danger pour la société, obligée de mobiliser des moyens humains et financiers importants pour les surveiller jusqu’à…

– Toujours fin janvier, Youssef Ettaoujar, Salah-Eddine Gourmat et Fares Farsi qui avaient été arrêtés le 14 mai 2012 au comptoir d’enregistrement de l’aéroport de Saint-Etienne (Loire), alors qu’ils s’apprêtaient à monter dans un avion pour Gaziantep, une ville turque située à 60 km de la frontière syrienne pour ensuite aller combattre avec les terroristes, se sont vus requérir par le parquet des peines allant de 3 ans de prison, dont un an avec sursis, à six ans de prison ferme – un grand laxisme alors qu’ils encourent au maximum dix ans de prison pour « association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme ». L’affaire a été mise en délibérée au 7 mars.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

– Khalil El Amrani, l’imam marocain qui avait dégradé sa propre mosquée pour faire porter le chapeau à un fidèle risque d’être expulsé de France. Selon une source, Khalil dispose de trente jours pour quitter le territoire français, car son contrat de travail n’a pas été renouvelé.

– Fin octobre 2012, l’imam Mohamed Hammami de la mosquée radicale Omar, dans le 11e arrondissement de Paris, avait été expulsé du territoire français vers la Tunisie. Manuel Valls avait alors déclaré que les faits reprochés à Mohamed Hammami sont « particulièrement graves ». « Il a tenu des propos ouvertement hostiles envers les valeurs de la République. Il a valorisé le djihad violent, proféré des propos antisémites et justifié le recours à la violence et aux châtiments corporels contre les femmes ».

– Et le 4 février, s’est ouvert le procès de trois jihadistes et cinq complices qui ont tenté de créer un réseau terroriste en France. un Algérien de 57 ans, Ahmed Khouani, se présentant comme guérisseur, faisait office de référent religieux auprès des jeunes aspirants à la guerre sainte. Ibrahim Ouattara et Ymad Bilel Benouahab, sont également soupçonnés dans un autre dossier d’avoir envisagé d’assassiner le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur. Le groupe gravitait autour des mosquées de la rue Myrha et de la rue Jean-Pierre Timbaud, à Paris. Il a facilité le départ pour la zone pakistano-afghane de deux jeunes Français, Matthieu Duchaussoir, alias Bilal le converti, et Weirdal Sitta, alias Abdelmalik.

– Dimanche 19 janvier, le ministère de l’Intérieur a annoncé que près de 700 Français étaient plus ou moins impliqués dans la guerre ou l’envoi de jihadistes en Syrie. Parmi eux, près de 250 Français ou étrangers résidant en France sont à proprement parler des combattants.

Et je ne dévoilerai pas un secret d’état en indiquant que les vannes de l’immigration qui feront augmenter le nombre de chômeurs, sont grande ouvertes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.naharnet.com/stories/en/117554
http://fr.news.yahoo.com/islamiste-interpell%C3%A9-%C3%A0-trappes-expuls%C3%A9-l-39-alg%C3%A9rie-205810671.html
http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/jusqu-a-six-ans-ferme-requis-contre-trois-hommes-candidats-au-jihad-en-syrie_518773.html
http://www.yabiladi.com/articles/details/22720/france-l-ancien-imam-marocain-avait.html
http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/l-imam-de-la-mosquee-omar-a-paris-expulse-de-france-31-10-2012-1523467_240.php
http://www.lematin.ch/monde/europe/Le-proces-d-aspirants-jihadistes-souvre-a-Paris/story/18680768

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz