FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 février 2014

Deux hommes étaient entendus ce mercredi en garde à vue à Toulouse (Haute-Garonne) dans l’enquête sur les complicités dont aurait bénéficié Mohamed Merah, en 2012, pour commettre ses crimes au nom du jihad.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les deux suspects, âgés de 38 et 44 ans, ont été interpellés respectivement lundi soir et mardi matin par les enquêteurs de la police judiciaire de Toulouse et de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), co-saisis de l’enquête.

Ils sont interrogés depuis dans les locaux du commissariat central de Toulouse.

On ignorait ce mercredi s’ils seraient transférés à Paris pour y être entendus par un des juges d’instruction antiterroristes en charge du dossier ou s’ils seraient remis en liberté avant le terme de leur garde à vue, qui peut durer 96 heures.

Trois hommes déjà mis en examen

Entre le 11 et le 19 mars 2012, à Toulouse et Montauban, Mohamed Merah a assassiné trois militaires, puis trois enfants et un enseignant juifs, au nom du jihad. Petit délinquant de banlieue ayant basculé dans l’islamisme radical, il a été tué par les policiers du Raid le 22 mars 2012 à l’issue du siège de son appartement à Toulouse.

Depuis, les enquêteurs ont entendu plus d’une quinzaine de personnes en garde à vue. La plupart ont été rapidement relâchées, mais trois hommes ont été mis en examen dans ce dossier. Deux d’entre eux sont écroués: le frère de Mohamed Merah, Abdelkader, et Fetha Malki.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-merah-deux-hommes-en-garde-a-vue-a-toulouse-12-02-2014-3584669.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz