FLASH
[27/02/2017] Trump propose une hausse de 54 milliards de dépense pour la Défense « atteindre la paix en montrant notre force »  |  Les services du renseignement israélien affirment que Trump a créé une nouvelle voie vers la paix  |  Axelle Le Maire, secrétaire d’État chargée du numérique, démissionne du gouvernement  |  Sondage : 51% des Américains pensent que les médias sont acharnés contre Trump  |  USA : alerte à la bombe contre des centres communautaires juifs dans 3 Etats  |  Les humanistes contre la peine de mort @SophiaAram @ruquierofficiel @florenceforesti appellent à tuer Trump  |  Belgique: Fouad K aurait commis jusqu’à 230 viols  |  L’Etat islamique revendique les attentats contre des commissariats en Algérie  |  Algerie, Tébessa – 3 individus suspectés de soutenir le terrorisme ont été arrêtés  |  Un ex-conseiller de Le Pen en 2012 (passé LR) dit avoir bénéficié d’un emploi fictif et dénonce « un système de corruption »  |  Turquie : 18 terroristes tués en une semaine dans une opération de contre-terrorisme  |  Grèce : attaque de l’institut français, incendie  |  Sources militaires : 15 bombardements israéliens sur Rafah pour l’instant en riposte d’une roquette tirée sur Israël cette nuit  |  Appels malveillants : le couple Valls porte plainte contre un citoyen gabonais  |  Vannes : l’élu Front national Bertrand Iragne, braqué par deux hommes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 février 2014

Vladimir Putin

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le président russe Vladimir Poutine déclare, aujourd’hui, jeudi 13 février 2014, soutenir la décision du ministre égyptien de la Défense, qui est également chef de l’armée, Abdel Fattah al-Sissi, de se présenter à l’élection présidentielle, lors d’une rencontre avec lui à Moscou.

Poutine déclare : « Je sais que vous avez pris la décision de présenter votre candidature à la présidentielle en Egypte. C’est une décision très responsable de s’investir d’une mission pour le peuple égyptien ».

Poutine ajoute : « Je vous souhaite, en mon nom et au nom du peuple russe, de réussir. La stabilité de la situation dans tout le Moyen-Orient dépend largement de la stabilité en Egypte. Je suis persuadé qu’avec votre expérience vous allez réussir à mobiliser vos partisans et établir des relations avec toutes les parties de la société égyptienne ».

Très populaire en Egypte, Abdel Fattah al-Sissi n’a pas encore annoncé officiellement dans son pays sa candidature. Cela dit, il ne fait pas mystère de ses intentions depuis qu’il a libéré l’Egypte de la férule des « Frères musulmans », une confrérie intégriste et criminelle, dont le peuple égyptien ne veut plus entendre parler.

Dans un autre registre, en l’occurrence le dossier syrien, c’est la Russie qui a obtenu que la Syrie place son stock d’armes chimiques sous contrôle international pour qu’il soit et détruit. C’est aussi la Russie qui a mis en garde contre le djihad régional qui s’installe sur sol syrien sous couvert d’opposition au régime en place. C’est aussi la Russie qui, en premier, s’est solidarisée avec les chrétiens syriens persécutés par les criminels du djihad régional.

Enfin, la Russie a pris la défense des chrétiens français persécutés par le régime socialiste français du seul fait que ces chrétiens français sont naturellement opposés au mariage homosexuel avec adoption d’enfants. Régime socialiste français qui, en outre, soutient la maffia gauchiste christianophobe des Femen.

Sur tous ces dossiers, la position de Poutine est infiniment plus sensée que celles d’Obama, de certains chefs d’Etat en Europe et de nombre de médias occidentaux, apparemment plus favorables aux intégristes musulmans égyptiens qu’au candidat laïc égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Apparemment plus favorables à une opposition syrienne théocratique et intégriste qu’à un régime syrien autoritaire laïc.

Et apparemment plus favorables, pour l’occident, à une famille composée de deux papa et un garçon qu’à une famille avec un papa, une maman et des enfants, ce qui est en contradiction avec les choix qu’ils font concernant l’Egypte et la Syrie : en occident ils sont pour le mariage homosexuel avec adoption d’enfants ; en Egypte ils sont pour les musulmans théocratiques et intégristes.

Pour conclure, j’ajoute qu’aussi longtemps que les Etats-Unis seront présidés par Obama et la France par Hollande, la Russie peut, pour un temps, être notre allié, tactique à court terme et pas forcément stratégique à long terme, sur les dossiers évoqués dans la présente analyse.

Concernant plus particulièrement la Syrie, sa sortie du giron iranien pour intégrer le giron russe, permettrait à Israël de frapper le nucléaire offensif des ayatollahs iraniens, sans forcément provoquer une crise diplomatique avec Moscou. Du reste, Poutine est beaucoup plus proche d’Israël que certains ne le disent et les propos qu’il a tenu lors de sa dernière visite dans l’Etat hébreu en témoignent.

Car au-delà des apparences, sur bien des points, la Russie est en réalité plus proche des Chrétiens et des Juifs que ne le sont les Etats membres de l’Union européenne, la Commission européenne, l’Administration Obama et l’écrasante majorité des médias occidentaux.

Voilà pourquoi je ne m’oppose pas à Poutine, Sissi et Assad.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz