FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 février 2014

Mao Tse Tung, President of Red China.    (Photo by Keystone/Getty Images)

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le petit président autoritaire de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a allégué qu’il sera « extrêmement difficile, voire impossible », pour une Ecosse indépendante, d’adhérer à l’Union européenne (UE), dans le cas où cette région du Royaume-Uni deviendrait un Etat à l’issue du référendum de septembre 2014.

L’adhésion à l’UE d’un Etat issu d’un pays membre de l’Union « doit être approuvée par tous les autres membres de l’Union européenne », a allégué Barroso. « Nous avons vu par exemple que l’Espagne s’est opposée à la reconnaissance du Kosovo, ce qui est dans une certaine mesure un cas similaire, car il s’agit d’un nouveau pays », a-t-il raconté. Cependant, s’est cru obligé d’ajouter Barroso, « il revient (…) au peuple écossais de décider de son avenir ». Sans blague ?

L’Espagne est confrontée à la volonté indépendantiste de la région espagnole de Catalogne. Celle-ci a salué la tenue d’un référendum en Ecosse. Cependant, a poursuivi Barroso, « il revient (…) au peuple écossais de décider de son avenir ».

Le scrutin sur une Ecosse indépendante aura lieu le 18 septembre 2014. Les Ecossais pourront ensuite, si le « oui » l’emporte, déclarer leur indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni. Les indépendantistes écossais souhaitent développer leurs relations économiques avec l’Europe nordique, notamment avec la Norvège.

Le chef du gouvernement autonome écossais, Alex Salmond, a déclaré qu’aucun Etat membre de l’Union européenne n’avait annoncé qu’il s’opposerait à une adhésion de l’Ecosse à l’UE. « Aucun Etat membre n’a laissé entendre qu’il tenterait de bloquer une adhésion écossaise » à l’UE, a-t-il déclaré en réponse aux déclarations hallucinées de Barroso.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz