FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 février 2014

Chinois-Paris

Michel Garroté, réd en chef  —  PSA a validé l’entrée au capital de l’Etat français et de l’assembleur chinois à hauteur de 800 millions d’euros chacun. Le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën a validé le protocole d’accord qui ouvre la voie à l’entrée au capital de l’Etat français et du groupe chinois Dongfeng.

Cette recapitalisation est « nécessaire » pour le constructeur français en difficulté : en 2012, il a essuyé une perte nette de 5 milliards d’euros et continue à brûler 200 millions d’euros de cash tous les mois…

Le mariage capitalistique avec PSA apparaît comme une étape clef, puisqu’il doit permettre au groupe public chinois Dongfeng (qui signifie « Vent d’est »), deuxième du pays par le nombre de voitures vendues l’année dernière, de progresser sensiblement sur la chaîne de la valeur ajoutée. Le but étant, en échange de son investissement, d’avoir un meilleur accès aux technologies et aux méthodes industrielles du groupe français PSA.

Le but de Dongfeng est en particulier de développer sa propre marque. L’idée est de vendre, à la fin 2016, 2 millions de véhicules sous marque chinoise. Dongfeng est l’archétype de l’entreprise d’Etat, où le parti communiste imprime son inertie en plaçant ses hommes à tous les niveaux…

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.liberation.fr/economie/2014/02/18/l-etat-et-les-dongfeng-prennent-leur-part-du-lion_981147

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0203324675862-dongfeng-le-dragon-chinois-qui-reve-de-se-hisser-parmi-les-geants-mondiaux-651338.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz