FLASH
[26/04/2017] Ted Cruz veut saisir les milliards d’El Chapo pour payer le mur entre le Mexique !  |  L’UE entame le processus de levée d’immunité de Le Pen concernant le mauvais usage de fonds européens  |  La Chine exige des Etats-Unis l’arrêt des exercices militaires avec la Corée du sud  |  Macron a été sifflé à son arrivée chez Whirlpool  |  Explosion dans la bande de Gaza : 3 blessés, cause encore inconnue  |  Israël : Tentative d’attaque au couteau par un terroriste palestinien près de Naplouse illégalement occupée par les colons arabes. Racaille puante neutralisée.  |  Attentats de janvier 2015 : 10 personnes interpellées pour la fourniture d’armes à Amedy Coulibaly  |  [25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 février 2014

Chinois-Paris

Michel Garroté, réd en chef  —  PSA a validé l’entrée au capital de l’Etat français et de l’assembleur chinois à hauteur de 800 millions d’euros chacun. Le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën a validé le protocole d’accord qui ouvre la voie à l’entrée au capital de l’Etat français et du groupe chinois Dongfeng.

Cette recapitalisation est « nécessaire » pour le constructeur français en difficulté : en 2012, il a essuyé une perte nette de 5 milliards d’euros et continue à brûler 200 millions d’euros de cash tous les mois…

Le mariage capitalistique avec PSA apparaît comme une étape clef, puisqu’il doit permettre au groupe public chinois Dongfeng (qui signifie « Vent d’est »), deuxième du pays par le nombre de voitures vendues l’année dernière, de progresser sensiblement sur la chaîne de la valeur ajoutée. Le but étant, en échange de son investissement, d’avoir un meilleur accès aux technologies et aux méthodes industrielles du groupe français PSA.

Le but de Dongfeng est en particulier de développer sa propre marque. L’idée est de vendre, à la fin 2016, 2 millions de véhicules sous marque chinoise. Dongfeng est l’archétype de l’entreprise d’Etat, où le parti communiste imprime son inertie en plaçant ses hommes à tous les niveaux…

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.liberation.fr/economie/2014/02/18/l-etat-et-les-dongfeng-prennent-leur-part-du-lion_981147

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0203324675862-dongfeng-le-dragon-chinois-qui-reve-de-se-hisser-parmi-les-geants-mondiaux-651338.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz