FLASH
Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  |  Colorado : 3 ans après la légalisation de la Marijuana, les morts sur les routes de consommateurs ont progressé de 62%  |  Colombie : le Sénat approuve à l’unanimité un nouveau plan de paix avec les terroristes communiste FARC  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 février 2014

al-Andalus-3

Michel Garroté, réd en chef  —  Expulsés d’Espagne au 15e siècle, les Juifs sépharades ne pouvaient jusqu’à présent obtenir le passeport espagnol qu’après de longues démarches, et, pour les Juifs Israéliens sépharades, à condition de renoncer à leur nationalité israélienne.

Récemment, le gouvernement espagnol a annoncé son avant-projet : permettre la double nationalité et faciliter la naturalisation de toute personne, quel que soit son pays d’origine, dès lors qu’elle peut prouver qu’elle est issue de la communauté juive sépharade, une identité considérée comme circonstance exceptionnelle de lien avec l’Espagne.

On estime à 3,5 millions, le nombre de descendants des Juifs sépharades expulsés d’Espagne et vivant aujourd’hui dans le monde, notamment en Israël, en France, en Turquie. Pour les Juifs de France et de Turquie, le projet espagnol tombe à pic. En effet, les Juifs vivent mieux en Espagne qu’en Turquie (islamiste) ou en France (Fofana, Merah, Dieudonné…).

Or, voici que les musulmans d’Espagne demandent au gouvernement espagnol d’accorder la citoyenneté aux descendants des musulmans qui ont été expulsés d’Espagne au 15e siècle. La demande est faite par une « Association pour l’héritage historique al-Andalus » ; al-Andalus étant formule islamique utilisée pour qualifier l’occupation de l’Andalousie par les musulmans omeyyades…

Concrètement, cette demande anachronique et culottée fait suite à l’avant-projet du gouvernement espagnol mentionné ci-dessus, avant-projet qui vise à accorder la naturalisation aux descendants des Juifs séfarades expulsés d’Espagne.

« L’Etat espagnol doit accorder les mêmes droits à tous ceux qui ont été expulsés. Autrement, la décision de n’accorder la citoyenneté qu’aux Juifs est sélective, et revêt un caractère raciste », allègue un certain Bayi Loubaris, président de « l’Association pour l’héritage historique al-Andalus ».

Les allégations de Bayi Loubaris et de l’Association pour l’héritage historique al-Andalus sont intolérables. Car les Juifs dits sépharades sont des Juifs venus vivre en Espagne et non pas des envahisseurs armés voulant convertir par la terreur les Andalous à l’islam. Il a fallu des siècles à l’Espagne pour se débarrasser des envahisseurs mahométans venus occuper par la force du sabre une partie du sol ibérique.

Et maintenant, falsifiant l’histoire et accusant les Espagnols de racisme, les musulmans d’Espagne via Bayi Loubaris s’imaginent que le peuple ibérique va accepter que son gouvernement accorde la nationalité espagnole à des musulmans vivant en Afrique du nord ?

L’Espagne en général et l’Andalousie en particulier ont déjà de la peine avec les clandestins marocains que le gouvernement précédent, socialiste en l’occurrence, a légalisés, leur ouvrant ainsi l’accès, au bout de quelques années, à la nationalité espagnole. Les catholiques andalous sont déjà excédés par le prosélytisme agressif et les revendications disproportionnées des musulmans vivant dans le sud de l’Espagne. Détail piquant : la Charte du Hamas prévoit la « reconquête » de l’Andalousie…

Dès lors, les accusations de racisme formulées par Bayi Loubaris et par son Association pour l’héritage historique al-Andalus sont une face monstrueuse, une sinistre plaisanterie. L’Espagne devrait exiger des réparations économiques auprès de l’Organisation de la Coopération Islamique pour les siècles d’occupation militaire illégale perpétrée par les mahométans dans la partie sud du territoire ibérique : al-Andalus dégage !

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz