FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 février 2014

C’est un phénomène qui n’est plus si rare. Un gang de cinq adolescentes a été entendu par la police ce jeudi à Nice (Alpes-Maritimes). Agées d’une quinzaine d’années, toutes sont soupçonnées d’avoir agressé sept autres jeunes filles de leur âge, filmant certains faits avec leurs téléphones portables. Placées en garde à vue depuis mercredi, elles devraient être déférées devant un juge pour enfants vendredi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Des vols, des coups, des cheveux coupés

A l’origine du conflit, des «mots échangés sur Internet», explique le commissaire Nicolas Hergot, chef de la sûreté départementale des Alpes-Maritimes. Puis des rendez-vous pris, où les victimes arrivent seules et se retrouvent encerclées par la bande. L’une se retrouve les cheveux coupés, filmée pendant son calvaire partagé sur la plateforme de vidéos en ligne YouTube. Une agression avec coups a également été filmée mais pas diffusée. Certaines filles ont été dépouillées de quelques objets. Toutes sont des connaissances de collège qui se sont visiblement trouvées sur le mauvais chemin.

Ce n’est pas la première fois qu’un groupe de mineures sème la terreur à Nice. En 2011, la sûreté départementale avait neutralisé une bande d’une vingtaine de jeunes filles violentes de moins de quinze ans, auto-baptisée «Ghetto youth». Elles avaient été interpellées après les plaintes de 25 victimes. Entendues par les enquêteurs, elles ne s’étaient pas caché et avaient spontanément raconté avoir eu envie d’en découdre et de frapper des petites filles à coups de poings et coups de pieds. Elles choisissaient leurs cibles, plus fragiles, au hasard.

http://www.leparisien.fr/nice-06000/nice-un-groupe-de-filles-seme-la-terreur-dans-son-college-20-02-2014-3609597.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz