FLASH
Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  |  France Isère : attaque au couteau dans 1 hôtel et 1 Mc Donald’s: 4 blessés dont 1 grave. Suspect arrêté  |  Israël attentat terroriste : comme à Berlin et Nice, un Palestinien a lancé sa voiture sur les piétons – 1 mort  |  Trump: « intéressant, ces stars qui disent qu’elles refusent de chanter le jour de l’inauguration : nous ne leur avons même pas proposé ! »  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes, je n’aurais pas besoin d’utiliser Twitter pour dénoncer leurs mensonges »  |  Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 février 2014

Séquestration, coups, mains ligotées, brûlure des parties génitales, menaces de mort, administration de cocaïne… Ibrahim et Pierre, deux habitants de Nangis de 24 et 25 ans ont été jugés en comparution immédiate au tribunal de Melun (Seine-et-Marne), ce vendredi, soupçonnés d’avoir martyrisé un jeune de 18 ans de la ville, dans le quartier sensible de la Mare-aux-Curés, le 12 février dernier.
Ils ont été placés en détention provisoire après avoir demandé le renvoi de leur procès pour préparer leur défense.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Petites crapules locales»

Tout a commencé lorsque la victime, Siméon, a refusé «de donner 500 euros aux deux autres pour qu’ils s’achètent des stupéfiants» prélude à une entrée dans leur bande, a déclaré une source policière.

Les deux hommes mis en cause, qualifiés de «petites crapules locales», auraient enfermé le jeune homme dans l’appartement de l’un d’eux. Après l’avoir ligoté aux poignets et aux tibias avec des fils de rallonges électriques, ils l’auraient soumis «tout l’après-midi» à un «rite initiatique». La victime aurait reçu des coups de poing et de pied sur tout le corps, il se serait fait asperger de liquide inflammable puis les deux agresseurs auraient mis le feu à ses parties génitales. Ils l’auraient menacé de mort en brandissant un sac poubelle et assurant, scie et masse à la main, «qu’ils allaient le mettre dans ce sac et le livrer à leur fournisseur», raconte la présidente du tribunal. Ils lui auraient également fait sniffer de la cocaïne.

La victime s’est vu prescrire 3 jours d’incapacité totale de travail (ITT) pour l’ingestion de cocaïne et 3 jours pour les violences physiques subies.

Il refuse un braquage et prévient la police

Après avoir refusé d’aller braquer le Carrefour Market de Nangis à la demande de ses agresseurs, le jeune homme a finalement été libéré et a alors prévenu des proches qui ont appelé les gendarmes

Pour interpeller les deux agresseurs présumés, mercredi, pas moins de 60 gendarmes ont été mobilisés. En effet, l’un des deux hommes était particulièrement connu pour être violent. Les deux prévenus nient les faits. Mais des «éléments matériels permettent de les incriminer», explique une source policière. Intérimaires à Moissy-Cramayel et Vert-Saint-Denis, ces deux hommes au casier judiciaire déjà bien rempli ont été conduits en maison d’arrêt par les gendarmes vendredi soir. Leur procès a été renvoyé au 26 mars.

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/seine-et-marne-sequestre-et-battu-lors-d-un-rite-d-entree-dans-une-bande-21-02-2014-3612317.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz