FLASH
[23/02/2017] La gauche US triche sur les chiffres pour défendre l’immigration: elle compare le nombre d’hispaniques au nombre de criminels américains  |  Un soldat israélien a été blessé par un explosif lancé sur lui durant une opération anti-terroriste dans un camp de réfugiés arabes  |  [22/02/2017] Une ex-agent de la CIA emprisonnée au Portugal pour son rôle dans le kidnapping d’un terroriste  |  Des activistes musulmans ont levé près de 500 000 dollars pour réparer le cimetière juif vandalisé à St Louis  |  Pas-de-Calais : un corps décapité retrouvé sur une plage du Touquet  |  Réponse à Macron : Les musulmans doivent présenter leurs excuses pour avoir occupé l’Espagne pendant 8 siècles  |  L’immigration chance pour la France ? En raison du coût de la sécurité, la brocante d’avril à #Bourbourg est annulée  |  Internet détruit le candidat des médias: 73% des électeurs trouvent que Macron n’a pas la stature d’un président  |  Le maire UDI de Lagny-Sur-Marne veut la réouverture de la mosquée salafiste fermée pour ses liens avec ISIS  |  Allemagne #Menden : la police indique qu’il s’agissait d’une fausse alarme  |  Allemagne #Menden : le porte-parole de la police vient d’indiquer à la N-TV qu’il n’y a pas d’homme armé dans les rues  |  Allemagne #Menden : homme armé dans une école, la police et les forces spéciales sur place  |  Turquie : l’armée (traditionnellement contre-pouvoir laïc aux fondamentalistes) lève l’interdiction du voile aux soldates  |  Yacine Chaouat, assistant du sénateur PS Roger Madec, condamné pour violences, fait l’apologie du terrorisme et du jihad  |  Après l’antisémite Mehdi Meklat défendu par les journalistes, des tweets abjects de Badrou du BondyBlog (noté excellent par le Decodex du Monde)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 février 2014

Séquestration, coups, mains ligotées, brûlure des parties génitales, menaces de mort, administration de cocaïne… Ibrahim et Pierre, deux habitants de Nangis de 24 et 25 ans ont été jugés en comparution immédiate au tribunal de Melun (Seine-et-Marne), ce vendredi, soupçonnés d’avoir martyrisé un jeune de 18 ans de la ville, dans le quartier sensible de la Mare-aux-Curés, le 12 février dernier.
Ils ont été placés en détention provisoire après avoir demandé le renvoi de leur procès pour préparer leur défense.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Petites crapules locales»

Tout a commencé lorsque la victime, Siméon, a refusé «de donner 500 euros aux deux autres pour qu’ils s’achètent des stupéfiants» prélude à une entrée dans leur bande, a déclaré une source policière.

Les deux hommes mis en cause, qualifiés de «petites crapules locales», auraient enfermé le jeune homme dans l’appartement de l’un d’eux. Après l’avoir ligoté aux poignets et aux tibias avec des fils de rallonges électriques, ils l’auraient soumis «tout l’après-midi» à un «rite initiatique». La victime aurait reçu des coups de poing et de pied sur tout le corps, il se serait fait asperger de liquide inflammable puis les deux agresseurs auraient mis le feu à ses parties génitales. Ils l’auraient menacé de mort en brandissant un sac poubelle et assurant, scie et masse à la main, «qu’ils allaient le mettre dans ce sac et le livrer à leur fournisseur», raconte la présidente du tribunal. Ils lui auraient également fait sniffer de la cocaïne.

La victime s’est vu prescrire 3 jours d’incapacité totale de travail (ITT) pour l’ingestion de cocaïne et 3 jours pour les violences physiques subies.

Il refuse un braquage et prévient la police

Après avoir refusé d’aller braquer le Carrefour Market de Nangis à la demande de ses agresseurs, le jeune homme a finalement été libéré et a alors prévenu des proches qui ont appelé les gendarmes

Pour interpeller les deux agresseurs présumés, mercredi, pas moins de 60 gendarmes ont été mobilisés. En effet, l’un des deux hommes était particulièrement connu pour être violent. Les deux prévenus nient les faits. Mais des «éléments matériels permettent de les incriminer», explique une source policière. Intérimaires à Moissy-Cramayel et Vert-Saint-Denis, ces deux hommes au casier judiciaire déjà bien rempli ont été conduits en maison d’arrêt par les gendarmes vendredi soir. Leur procès a été renvoyé au 26 mars.

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/seine-et-marne-sequestre-et-battu-lors-d-un-rite-d-entree-dans-une-bande-21-02-2014-3612317.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz