FLASH
Quel salaud Obama! Cette vipère a envoyé 221 millions de dollars aux Palestiniens 4 heures avant de quitter le pouvoir  |  Autriche : un réfugié irakien de 34 ans arrêté pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste  |  ambassadrice de France en Israël : « Rien n’interdit à un État de transférer son ambassade à Jérusalem  |  47,9 millions de personnes ont regardé l’investiture de Trump, contre 20,7 millions pour Obama  |  50 des organisations qui ont préparé la soi-disant spontanée Marche des femmes ont reçu 90 millions de Soros  |  Alerte : Trump a envoyé un architecte en Israël pour étudier l’installation de l’ambassade à Jérusalem  |  Sanders félicite Trump pour son annulation du Traité de libre échange  |  France Nantes : hier soir un homme a été blessé par balles au torse et jambe. Motif inconnu  |  Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 février 2014

Screen Shot 2014-02-22 at 16.29.56 PM

Alors que les gouvernements, contrairement à leur mission, travaillent sans relâche pour encadrer, contrôler, limiter et réduire la liberté d’expression des citoyens, Google a développé le projet « Project Shield » pour venir en aide à ceux qui sont les plus menacés de censure.

Google est parti du principe que les sites internet d’information qui dérangent, comme Dreuz.info, ceux qui défendent les droits de l’homme, et ceux qui commentent des élections sont les plus ciblés par les attaques de hackers destinées à les faire taire.

Google a donc développé un programme gratuit, Project shield, pour protéger la liberté d’expression, sur internet, de ces sites vulnérables.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Google a eu l’idée d’utiliser sa propre technologie de protection contre les attaques DDoS (Distributed Denial of Service) où des pirates simulent des millions de connexion simultanées sur un site pour le faire tomber. Le service permet aux sites internet sous attaque de continuer à délivrer leur contenu au travers de l’infrastructure de Google, sans même avoir besoin de changer d’hébergeur.

Qui peut s’abonner au service ?
Pour l’instant, l’offre de protection Google est sur invitation uniquement. Google accepte les demandes de sites d’information, de défense des droits de l’homme et de contenu électoral.

Google est régulièrement accusé de porter atteinte à la vie privée, en raison de l’incroyable quantité d’informations dont il dispose sur chacun d’entre nous. La réalité, une fois de plus, une fois nettoyée de l’anti-américanisme, est bien différente, et bien plus complexe.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz