FLASH
Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 février 2014
Cousins Moradi
Cousins Moradi

Zaniar et Loghman Moradi, deux cousins iraniens, ont été arrêtés en 2009 et reconnus coupables d’être « ennemis de Dieu et corrupteurs sur terre ».

Dans une lettre du 7 février 2012, depuis la prison Rajai-Shahr, ils écrivirent qu’ils ont été « soumis à un degré insoupçonnable de torture pendant trente mois, confinés en quartier d’isolement, sans accès à leur famille ni à un avocat »…. « Ils ont déclaré qu’en raison des tortures sexuelles, physiques et mentales continues, ils ont finalement confessé un meurtre qu’ils n’ont pas commis ».

Un an plus tard, ils étaient condamnés à mort par pendaison par le juge Salevati, connu à Téhéran sous le surnom du « juge qui pend. »

Ils avaient 21 ans.

386

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Selon un rapport de l’agence HRANA (Agence de Défense des droits de l’homme en Iran), suite aux souffrances et aux tortures, Zaniar Moradi est maintenant paralysé, et il ne peut se déplacer qu’en rampant, ou avec l’aide d’autres prisonniers. Il souffrirait également des douleurs d’une infection de la moëlle épinière et de ses blessures aux testicules, écrasées pendant la torture. Il n’a droit à aucun médicament. Dans son dernier rapport du 8 janvier 2014, l’HRANA indique que Mr. Mardani, l’intendant de la prison, a déclaré: « nous ne donnons aucun médicaments aux prisonniers condamnés à mort. »

Le comité international contre les exécutions (ICAE) a appris hier samedi par des sources à l’intérieur de la prison Rajai-Shahr que le nom de Loghman Moradi a été appelé par les haut-parleurs, et que sa pendaison était prévue ce dimanche matin à 6 heures.

Je souhaite à ceux qui considèrent que le président Rouhani est un modéré, et l’Iran un pays démocratique et même admirable – Dieudonné, Soral et leur clique en font partie – un bon dimanche après midi.

Et si l’on décidait un apartheid contre Israël, état voyou ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz