FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Joseph Cuesta le 24 février 2014

Zizanie

Au lendemain du débat RTL-Le Figaro-LCI, où Arnaud Montebourg a débattu avec Marine Le Pen, présidente du Front national, Jean-Marie Le Pen, son père, confirme, ce lundi, qu’il porte plainte contre le ministre du Redressement productif, qui a affirmé dimanche que J.-M. Le Pen aurait fait, dans le passé, « l’éloge de la Gestapo » (cf. en bas de page, lien vers vidéo).

Arnaud Montebourg se serait appuyé sur un entretien publié dans l’hebdomadaire d’extrême-droite antisémite et maurrassien « Rivarol » en 2005 pour prétendre que Jean-Marie Le Pen aurait fait « l’éloge de la Gestapo ».

Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front national explique : « J’avais rapporté le fait que la police allemande avait interrompu un massacre ». J.-M. Le Pen assure par ailleurs que le « Rivarol » aurait exploité une « conversation privée indûment publiée comme une interview ».

Pour mémoire, En 2005, les relations entre Rivarol et le Front national se dégradèrent quand Jérôme Bourbon publia le texte d’une conversation à bâtons rompus avec Jean-Marie Le Pen relative à la Seconde Guerre mondiale, qu’il présenta comme un entretien, et, qui, selon le président du FN, n’aurait pas dû être publié comme tel.

Rivarol avait en effet publié le commentaire suivant en l’attribuant à Jean-Marie Le Pen : « En France du moins, l’Occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine, même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550’000 kilomètres carrés ». Jean-Marie Le Pen a été condamné par la cour d’appel de Paris le 16 févier 2012, pour ces propos tenus en janvier 2005 dans Rivarol.

A partir de 2010, le soutien de Rivarol au Front national se transforme en conflit suite à la mise en cause de Marine Le Pen lors de la campagne pour l’élection du nouveau président du Front national. Rivarol est hostile à Marine Le Pen. Le directeur de Rivarol, Jérôme Bourbon déclare en 2010 : « Pour moi, Marine Le Pen est un démon, c’est l’ennemie absolue à tout point de vue, sur le plan moral, sur le plan politique, sur le plan intellectuel. C’est une catastrophe absolue, je n’ai aucune confiance en elle. C’est une révulsion totale, qui est réciproque d’ailleurs ».

Pour Bourbon, les proches de Marine Le Pen qui est alors vice-présidente du FN, sont « une bande de dégénérés ». L’opposition de Marine le Pen aux différentes tentatives d’entrisme des gens « tendance Rivarol » au sein du Front national et l’exclusion, par Marine Le Pen, des cadres du mouvement antisémite et pétainiste Œuvre française conduisent à une hostilité toujours plus importante de la part de Rivarol. Marine Le Pen déclare en 2010 sur le plateau de Serge Moati : « Je suis opposée à voir revenir dans le FN des groupuscules radicaux, caricaturaux, anachroniques.

Entre les catholiques intégristes, les pétainistes, ça ne me paraît pas cohérent. Le FN ne servira pas de caisse de résonance à leurs obsessions ». A quoi Jérôme Bourbon répond par une série d’articles accusant la nouvelle présidente du Front National de se rapprocher du « système » et donc de trahir la cause du combat nationaliste dont Rivarol entend être un des héritiers les plus intransigeants. Jean-Marie Le Pen, quant à lui, qualifie de « taliban hystérique » Jérome Bourbon. Ce dernier intitule son éditorial du 19 novembre 2010 « Le Pen veut tuer Rivarol ».

En fait, depuis l’après-guerre, l’extrême-droite française se distingue essentiellement par ses querelles intestines. Aujourd’hui, sur le plan politique, le FN oppose la tendance dite modérée de Marine Le Pen à la tendance dite extrémiste de Bruno Gollnisch. Cela dit, sur le plan économique et géopolitique, c’est l’ensemble des tendances du FN qui sont un désastre. Désastre économique avec un programme gauchiste et ignare. Et désastre géopolitique avec le nouveau clown frontiste en la matière, l’halluciné Chauprade sorti des oubliettes.

Quant au gauchiste Arnaud Montebourg, il a le niveau d’un conseiller régional, mais certainement pas d’un ministre. Avec leur débat minable hier soir, les politiciens et les journalistes français, une fois de plus, ont ridiculisé leur pays. A décharge du FN, dans le débat d’hier, Marine Le Pen fut tout de même moins nulle que Montebourg. Et celui-ci a certainement, avec son estocade, fait adhérer quelques électeurs de plus au parti des Le Pen.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/montebourg-le-pen-une-fin-de-debat-houleuse/3246271221001/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz