FLASH
[28/04/2017] Israël a abattu un drone syrien qui survolait le Golan  |  L’Allemagne vote l’interdiction partielle du voile intégral musulman  |  [27/04/2017] Révélation : 4 avions cargo iraniens avaient atterri à Damas peu avant les frappes israéliennes  |  « George Soros a ruiné la vie de millions d’Européens » déclare le Premier ministre hongrois  |  Paris : l’appartement du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a été cambriolé (humour… oh et puis non)  |  Un commandant du Hezbollah et un garde révolutionnaire iranien tués lors des frappes israéliennes sur l’aéroport de Damas  |  Trump va reconnaître officiellement TOUT Jérusalem capitale d’Israël, révèle le quotidien Yedioth Ahronoth  |  Suite à l’arrestation du soldat allemand voulant commettre un attentat, 16 domiciles perquisitionnés en Allemagne, France et Autriche  |  Berlin : une policière a tiré sur un homme menaçant qui pénétrait dans un hôpital. Situation en cours  |  Londres : l’homme armé de couteaux arrêté près du parlement de Westminster est suspecté de terrorisme  |  Londres : individu suspect en possession de plusieurs couteaux interpellé dans le quartier de Westminster  |  Israël : un avocat arabe-israélien condamné à 7 ans de prison pour collaboration avec les terroristes du Hamas  |  Afghanistan : au moins 1 soldat américain mort dans un raid contre ISIS  |  Israël toujours nul en blocus : hier 6 920 personnes ont franchi le pont Allenby depuis la Judée Samarie vers Israël  |  Paris : Les fascistes ont tenté d’envahir le lycée Hélène Boucher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 février 2014

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Michel Garroté, réd en chef  —  Un groupe de 33 « personnalités », parmi lesquelles l’ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, lance ce jeudi un délirant appel européen. Le but : rassembler les vaincus et les déçus de la votation du 9 février sur l’immigration et organiser des Etats généraux européens (on se croirait en France…). Au regard de la constitution suisse qui prévoit le référendum dit d’initiative populaire, cet appel est une violation — grotesque et arrogante — de la démocratie directe suisse.

Selon les signataires, la Suisse mettrait, paraît-il, fin d’elle-même, aux accords bilatéraux si elle introduit des contingents. Ah bon ? Un « désastre » que le groupe veut éviter en rejoignant l’UE. C’est stupéfiant : 33 personnes lancent en fait un appel à l’adhésion de la Suisse à l’UE. Alors que la Suisse compte 7,5 millions d’habitants qui sont opposés à une telle adhésion. Et ce d’autant plus, qu’en ce moment, les peuples songent non pas à adhérer à l’UE, ce qu’ils ont fait, mais au contraire, à en sortir. « L’UDC a tué le consensus suisse et les Suisses en sont les victimes », osent écrire les signataires de l’appel qui décidément prennent le peuple suisse pour un ramassis d’abrutis ayant mal voté.

Les signataires de l’appel allèguent que l’économie, la diplomatie, la recherche et les étudiants seraient les premiers touchés par le résultat de la votation. Dans le domaine des études, la Commission européenne a annoncé mercredi que la Suisse ne participerait « que » comme Etat tiers au programme d’échange d’étudiants Erasmus + lors de l’année académique 2014-15. Et alors ? Où est le problème ? La Suisse est le Numéro Un mondial de l’innovation et de la compétitivité. Elle n’a donc pas besoin d’Erasmus. L’appel des 33 comiques joue sur la peur. Il tente de faire croire au peuple suisse qu’il doit adhérer à l’UE sous peine de disparaître de la scène économique. C’est ridicule.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz