Publié par Hervé Roubaix le 27 février 2014

The_Co-operative_Tilehurst

Le groupe Co-operative, 5e plus grosse chaîne de supermarchés britannique, affiche une perte de 2 milliards de Livres (2.4 milliards d’euros) pour son exercice 2013.

Selon la BBC, le groupe de distribution, qui possède également un établissement bancaire, doit pour survivre, supprimer entre 4000 et 7000 emplois d’ici 2017, plus particulièrement au siège social

Mais où avais-je la tête, j’oubliais de mentionner ceci…

En 2012, le groupe Co-operative a été la première chaîne de supermarchés européenne a décider de boycotter les produits israéliens, et de couper toute relation commerciale avec les sociétés israéliennes qui travaillent ou se fournissent en Judée Samarie.

La décision avait visé quatre sociétés israéliennes : Agrexco, Arava Export Growers, Adafresh et Mehadrin, le premier exportateur israélien de produits agricoles.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les propagandistes palestiniens avaient applaudi – c’était la première chaîne de supermarché occidentale qui avait pris une telle décision.

En 2013, les quatre sociétés israéliennes boycottées ont terminé l’année fiscale avec une progression de leurs ventes et de leurs bénéfices. 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz