FLASH
[23/07/2017] L’Inde est la 3e plus importante cible du terrorisme islamique après l’Irak et l’Afghanistan selon les renseignements américains  |  Gaza: le Hamas a tiré une roquette sur Aschkelon. Indifférence internationale sauf la Turquie qui condamne Israël  |  [22/07/2017] Violences au Mont du Temple : Israël accusé l’autorité palestinienne et le Waqf d’inciter à tuer  |  Les forces israéliennes ont fouillé l’appartement du terroriste palestinien qui a poignardé à mort 3 Israéliens  |  Hier, un colon arabe palestinien a poignardé à mort 3 juifs dans leur maison – ça fait pas les gros titres on dirait  |  [21/07/2017] Istanbul : des Turcs jettent des pierres à la synagogue d’Istanbul pour dénoncer l’installation de détecteurs de métaux à l’entrée du Mont du Temple  |  Réduction du budget des armées : la France a une longue tradition de sacrifier les vies humaines pour économiser sur le matériel  |  Israël ne retirera pas les détecteurs de métaux au Mont du Temple, les Arabes promettent une « journée de rage », c’est quoi leur excuse ?  |  Effet Trump : 3 labos pharmaceutiques Corning, Merck, Pfizer vont investir 4 milliards et créer 4 000 emplois aux USA  |  Suède : une femme de 45 ans violée par 3 immigrés africains dans une forêt près de Stockholm  |  [20/07/2017] Hebron: un colon arabe vient de tenter de poignarder des soldats israéliens. Il a été abattu  |  [19/07/2017] Le CSA autorise TF1 a coupé l’émission de variété « Journal télévisé » par de la pub – sans réduire votre impôt audiovisuel  |  [18/07/2017] Hébron : Un terroriste palestinien a foncé sur la foule et blessé deux soldats israéliens avant d’être tué par balles  |  Allemagne, Schwerin : de jeunes arabes ont attaqué un homme qui défendait une femme victime de leur harcèlement  |  Israël : la triple alerte d’attaques à la roquette sur Rosh Pina, Tibériade et Safed est probablement fausse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 3 mars 2014

Crimée-1

Michel Garroté, réd en chef  —  Au cours des dernières vingt-quatre heures, dix hélicoptères de combat et huit avions de transport russes auraient atterri en Crimée. Quatre navires de guerre russes de la flotte de la Baltique seraient également entrés dans le port de Sébastopol.

Des soldats non identifiés  —  qui agiraient pour le compte des autorités pro-russes locales  —  auraient pris le contrôle d’une partie de la Crimée. La Russie aurait, à ce stade, augmenté de 6’000 soldats sa présence en Crimée où elle dispose, légalement, d’une base navale.

Entre nous soit dit, ces initiatives russes ne sont pas, contrairement à ce qu’allèguent les médias européens, une « invasion massive » et un début de « nouvelle Guerre froide ». Dix hélicoptères, huit avions, quelques navires et quelques milliers de soldats, cela ne constitue aucunement une « invasion massive » et encore moins une « nouvelle Guerre froide » ; du moins pas pour l’instant.

Comme l’écrivait très justement sur ce blog Gy Millière le 1er mars dernier (cf. lien en bas de page), Poutine sait que les Ukrainiens européistes incluent une proportion nette de fascistes et d’antisémites. Poutine sait que l’Ukraine est un pays clivé, entre un Sud-Est orthodoxe et russophone, majoritaire ; et un Nord-Ouest ukrainophone et catholique, minoritaire. Poutine sait aussi que l’Ukraine a un besoin vital des fournitures d’énergie venues de la Russie.

Guy Millière rappelait également que Poutine n’est pas et n’a jamais été un adepte de la démocratie libérale. C’est un homme qui n’a cessé de rêver à la restauration de la puissance russe perdue. Perdre l’Ukraine aurait été pour lui une catastrophe. Poutine n’a jamais pensé qu’il perdrait l’Ukraine, car il connait bien mieux l’Ukraine que tous les dirigeants occidentaux réunis, écrivait, en substance, Guy Millière, le 1er mars dernier (cf. lien en bas de page).

Pour ce qui me concerne  —  cela sera ma conclusion  —  je considère que la seule puissance réelle face à Poutine, c’est celle de l’Otan, et, certainement pas, celle de la Maison blanche ou celle de l’Union européenne. Je considère que l’Otan, face à Poutine, devrait négocier avec la Russie sur plusieurs dossiers ensemble : l’Ukraine, certes ; mais aussi la Syrie ; et surtout l’Iran. Car le seul pays qui, avec son programme nucléaire et balistique, menace le plus l’Europe, les Etats-Unis et Israël, c’est l’Iran.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.dreuz.info/2014/03/la-revolution-en-ukraine-naura-pas-lieu/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz