FLASH
[29/04/2017] « Trou du cul » « grosse merde »: Dupont-Aignan porte plainte contre Lellouche et Kassovitz  |  Edgar Morin appelle à voter Macron puis à : » inscrire dans la Constitution ‘la France est une République une et multiculturelle’  |  Polony: « les élites se foutent de la désindustrialisation »  |  Ali Juppé avec un métro de retard : PEUPLE DE FRANCE, RESSAISIS-TOI »  |  Marine Le Pen répond à Zinédine Zidane : « Avec ce qu’il gagne je comprends qu’il vote Macron »  |  Après son ralliement à MLP, Pécresse veut exclure Boutin du parti. Problème: elle n’y est pas !  |  Catastrophe: Benjamin Biolay menace de rester en France si Marine Le Pen est élue (humour)  |  Monsieur «Déradicalisation» mis en examen pour viols  |  Marine Le Pen ne mentionne plus la sortie de l’euro dans sa profession de foi  |  Macron exige des « sanctions » contre la Pologne et la Hongrie pour les forcer à accueillir des migrants musulmans  |  Pierre Bergé soutient Macron et demandera la suppression de toutes les fêtes chrétiennes  |  Législatives : Macron rejette toute alliance avec LR ou le PS (et il ment)  |  Raffarin : « Macron n’a pas la puissance pour assumer la plus haute responsabilité »  |  Londres : un enseignant musulman de 21 arrêté par l’anti-terrorisme parce qu’il préparait un attentat contre la police  |  Des banques iraniennes vont ouvrir des agences en Europe  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 3 mars 2014

 

Ukraine-Crimée-1

Michel Garroté, réd en chef  —  Sergeï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a fait cette intéressante déclaration : « Je réitère que nous parlons ici de la protection de citoyens et de compatriotes, de la protection du plus fondamental des droits de l’homme – le droit de vivre – et rien de plus ».

Lavrov : « Ceux qui essaient d’interpréter la situation comme un acte d’agression, nous menacent de sanctions et de boycott, sont les mêmes partenaires qui ont constamment et vigoureusement encouragé les pouvoirs politiques qui leur sont proches, à lancer des ultimatums et à renoncer au dialogue, à ignorer les préoccupations du Sud et de l’Est de l’Ukraine, et en conséquence à polariser la société Ukrainienne ».

Lavrov a précisé que la Russie n’utiliserait pas ses forces militaires pour obtenir des gains géopolitiques sous prétexte de protéger les droits de l’homme : « Les droits de l’homme sont trop importants pour en faire un outil de marchandage dans les affrontements géopolitiques, pour imposer sa propre volonté aux autres; encore moins pour instiller un changement de régime. Une intervention en force sous le prétexte de protéger les civils entraine le contraire, multiplie les souffrances des citoyens pacifiques, et les prive du droit humain fondamental : le droit à la vie », a conclu Lavrov.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz