FLASH
[25/05/2017] Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 4 mars 2014

Bh3N-l_IIAA9yBj.jpg-large-500x375

Lors de recherches en Judée Samarie, lundi soir 3 avril, les forces israéliennes ont découvert deux armes à feu, un pistolet et des centaines de munitions. 20 terroristes ont été interpelés et remis entre les mains des services de sécurité pour être interrogés.

Six terroristes ont été arrêtés à Yatta, au sud d’Hebron, un à Halhoul, au nord d’Hebron, cinq à Shechem en Samarie, les autres près d’Assira As-Smaliya, Awarta, Beit Dajan, Azoun, Tulkarem, Shawika, Anabta, et près de Ramallah dans les villages de Silwad et Bituniya.

Ces terroristes musulmans ne font pas partie du Hamas. Ils ne vivent pas à Gaza qui refuse de reconnaître l’existence d’Israël et de signer le moindre accord de paix.

Ils vivent dans une région qui déclare vouloir vivre en paix avec Israël.

Ils vivent dans une région séparée d’Israël par une barrière de sécurité qui les empêche d’entrer en Israël et se servir des armes qui ont été saisies.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Des mouvements antisémites et des ONG financés par l’Europe demandent que cette barrière de sécurité soit détruite, car ils considèrent que les terroristes doivent pouvoir jouir de leur droit à circuler librement partout en Palestine.

L’Europe et les Etats Unis demandent que les forces de sécurité israéliennes se retirent de cette région, et laissent donc prospérer les organisations terroristes et leur armement.

Une quantité non négligeable de Juifs obsédés par le désir de ne plus être présentés comme des colons, des envahisseurs, voire même des nazis, accusent Israël de se comporter comme des colons, des envahisseurs voire même comme des nazis dans l’espoir d’être différentiés de ces mauvais juifs, eux les bons juifs qui s’apitoient sur le sort des pauvres Palestiniens.

Pendant ce temps, les pauvres Palestiniens s’arment, s’organisent, préparent des attentats et chercher à assassiner des enfants juifs en Israël, et en France, la police est obligée de placer des hommes armés devant les écoles juives car des pro-palestiniens cherchent à assassiner des enfants juifs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz